Profil & News AIR FRANCE KLM

Roissy, 15 septembre 2005 

Delta sous le régime du chapitre 11 : pas de conséquences pour Air France 

Delta a demandé à être placée sous le régime du Chapitre 11 du droit des faillites américain. 
Cette démarche volontaire, qui a pour but de rétablir la situation financière de l'entreprise et d'en poursuivre la restructuration, n'aura pas de conséquence pour Air France :

1) ni sur le plan capitalistique, parce que Air France et Delta n'ont dans ce domaine aucun lien entre elles. 

2) ni sur le plan commercial, parce que les clients d'Air France pourront, comme par le passé, emprunter les vols exploités par Delta, en partage de code AF/DL. Ils continueront à avoir accès, dans les conditions prévues par SkyTeam, aux salons de Delta. Les Miles « Flying Blue », accumulées sur les vols Delta, seront créditées normalement sur leur compte. 

Delta maintiendra une exploitation normale et reste bien entendu membre à part entière de SkyTeam, l'appartenance à cette alliance étant un atout majeur pour la compagnie américaine (réseau global, fréquences multipliées, offre commerciale renforcée …), qui garde intact l'ensemble de ses accords avec Air France. 

En conclusion, Air France est convaincue de l'efficacité de la procédure engagée par Delta, qui comptera encore longtemps parmi les grands transporteurs aériens aux Etats-Unis et dans le monde. 
 


Copyright  2004 - 2005 Ernstrade
Avertissement légal - Contact Webmaster - Partenaire