Bourse Actualite Stock Lyrics Songs Paroles Video

plus500
Profil & New PEUGEOT

13.02.2008 PSA Résultats financiers 2007
Chiffre d’affaires en progression de 7,1 %
Marge opérationnelle consolidée à 2,9 % du chiffre d’affaires
Résultats en ligne avec le programme CAP 2010 

2007 : LES POINTS MARQUANTS 

Retour à une croissance significative des ventes et du chiffre d’affaires
Croissance du chiffre d’affaires : +7,1 %
Croissance des ventes de véhicules (hors ensembles d’éléments détachés) : + 3,8 %

Marge opérationnelle consolidée de 2,9 %, en amélioration de 0,9 point
Résultat opérationnel courant en croissance de 56,6 % à 1 752 millions d’euros, soit 2,9 % du chiffre d’affaires, grâce aux effets positifs des réductions de coûts et des améliorations de prix, mix et volumes

Charges exceptionnelles de 632 millions d’euros permettant une mise à niveau de la compétitivité du groupe pour préparer l’avenir

Forte croissance du résultat net : 885 millions d’euros (3,88 euros par action)

Forte génération de cash flow libre : 1 602 millions d’euros 

Montée en puissance de CAP 2010, programme opérationnel de croissance et de compétitivité

2007 : LES CHIFFRES 

Chiffre d’affaires 
Le chiffre d’affaires du groupe s’est élevé à 60 613 millions d’euros, en hausse de 7,1 % par rapport à 2006. 
Le chiffre d’affaires de la division automobile s’établit à 47 456 millions d’euros, en hausse de 6,5 %, grâce à l’augmentation du volume de ventes de véhicules et à l’amélioration des prix et du mix produit.
Le chiffre d’affaires de Banque PSA Finance correspondant aux produits bruts d’intérêt sur ses créances s’établit à 1 999 millions d’euros, en hausse de 13,5 %, bénéficiant de la croissance des nouveaux contrats et de l’encours total.
Le chiffre d’affaires de Gefco s’élève à 3 554 millions d’euros, en progression de 9,5 %.
Le chiffre d’affaires de Faurecia s’élève à 12 661 millions d’euros, en progression de 8,7 % sur 2006. 

Résultats 

Le résultat opérationnel courant du groupe s’établit pour 2007 à 1 752 millions d’euros représentant 2,9 % du chiffre d’affaires, contre 1 119 millions d’euros et 2 % du chiffre d’affaires en 2006, soit une hausse de 56,6 %. L’inflexion de l’évolution de marge opérationnelle constatée au 1er semestre est donc confirmée sur l’ensemble de l’année. Avec 3,1 % de marge opérationnelle consolidée au second semestre, le groupe a dépassé son objectif annoncé en juillet 2007.

L’essentiel de cette amélioration provient de l’activité automobile avec un résultat opérationnel courant qui s’élève à 858 millions d’euros, soit 1,8 % du chiffre d’affaires, contre 267 millions d’euros et 0,6 % du chiffre d’affaires pour 2006.

Ce triplement du résultat provient largement des premiers effets du plan de compétitivité CAP 2010 : amélioration de la qualité avec une baisse des dépenses de garantie, forte baisse des frais généraux et des frais fixes, amélioration de la productivité.

Les réductions de coûts ont apporté un gain de 932 millions d’euros et la croissance de l’activité a rapporté 355 millions d’euros. Ces gains ont été réduits du fait de l’inflation des coûts (matières premières, salaires, change).

Dans un environnement bancaire très perturbé, le résultat opérationnel courant de Banque PSA Finance est en progression de 0,7 % et s’élève à 608 millions d’euros, grâce notamment à une hausse de l’encours de crédit, et à une très bonne maîtrise du risque. 

Le résultat opérationnel courant de Gefco s’établit à 155 millions d’euros et 4,4 % du chiffre d’affaires, contre 151 millions d’euros et 4,7 % du chiffre d’affaires pour 2006. 

Le résultat opérationnel courant de Faurecia se situe à 121 millions d’euros et 1 % du chiffre d’affaires, à comparer à 69 millions d’euros et 0,6 % du chiffre d’affaires en 2006.

Les produits et charges opérationnels non courants constituent une charge nette de 632 millions d’euros, comparée à une charge nette de 808 millions en 2006. Ils comprennent pour l’essentiel les dépréciations exceptionnelles réalisées au 1er semestre 2007 de certains actifs de la division automobile, les frais de rationalisation et de dépréciations exceptionnelles de Faurecia ainsi que la charge de restructuration liée au plan de départs volontaires. 

Le résultat net revenant à Peugeot SA s’élève à 885 millions d’euros, contre 183 millions d’euros en 2006. Ramené à une action, le résultat s’établit à 3,88 euros, à comparer à 0,80 euro en 2006. 
 

Position Financière Nette

La marge brute d’autofinancement des activités industrielles et commerciales atteint 3 515 millions d’euros, à comparer à 3 011 millions d’euros en 2006.

La réduction du besoin en fonds de roulement a apporté une contribution positive de 920 millions d’euros contre 424 millions d’euros l’année précédente.

En 2007, les investissements ont été contenus à hauteur de 2 079 millions d’euros contre 2 590 millions d’euros en 2006.

La position financière nette des sociétés industrielles et commerciales du groupe s’établit à fin décembre 2007 à 1 404 millions d’euros, contre 116 millions d’euros au 31 décembre 2006.

PERSPECTIVES POUR 2008 

La dynamique CAP 2010 aura un impact croissant en 2008, notamment par la réduction des frais de structure, des coûts de garantie, des coûts de production, des coûts d’achats et par la mise en place d’une offensive commerciale et produits.

En Europe occidentale, dans un contexte qui devrait être marqué par un léger recul du marché automobile, le groupe continuera de bénéficier du succès commercial de la Peugeot 207, de la Citroën C4 Picasso ainsi que de la montée en puissance de la Peugeot 308 et des autres modèles lancés en 2007. L’exercice 2008 sera marqué par une nouvelle étape dans le rajeunissement des gammes avec le lancement de la nouvelle Citroën C5, l’élargissement de la gamme 308, le lancement des petits utilitaires Citroën Nemo, Peugeot Bipper et des nouveaux Citroën Berlingo, Peugeot Partner. Une nouvelle organisation a également été mise en place par Citroën en 2007 et par Peugeot début 2008 pour améliorer l’efficacité des équipes commerciales. 

Dans ses régions de développement stratégique (Europe de l’est, Mercosur, Chine et Russie), le groupe prévoit une croissance des marchés à 2 chiffres, légèrement plus faible qu’en 2007. Compte tenu de l’élargissement de son offre, PSA Peugeot Citroën y poursuivra une croissance rentable.

Dans ces conditions, le groupe maintient l’objectif de ventes de véhicules et ensembles d’éléments détachés en 2008 entre 3 550 000 et 3 650 000 unités, soit une croissance autour de 5 %. Cette croissance devrait être plus forte au second semestre qu’au premier, compte tenu du programme de lancement des nouveaux véhicules.

Dans ces conditions également, le groupe vise une marge opérationnelle consolidée de 3,5 % du chiffre d’affaires. 

Ces objectifs pour 2008 sont en ligne avec le programme CAP 2010.
 

Copyright  2008 Ernstrade.com
Avertissement légal - Contact Webmaster - Partenair