Play The World


Profil & New PEUGEOT

10.02.2010 PSA Peugeot Citroën   : Résultats financiers 2009 : free cash flow positif et réduction de la dette 
 

Extrait du communiqué

Faits marquants :
- Free cash flow positif de 809 M€ pour l’exercice
- Réduction de 913 M€ de la dette nette, à 1 993 M€
- Résultat opérationnel courant à -689 M€ pour l’exercice 
- Résultat opérationnel courant positif à 137 M€ pour le second semestre 2009
- Résultat net part du Groupe en perte de 1 161 M€ en 2009 

Les résultats financiers de PSA Peugeot Citroën pour l’exercice 2009 reflètent l’impact de la crise économique : des ventes mondiales en baisse de 2,2 % à 3 188 000 unités sur un marché en recul de 3,1 %, un chiffre d’affaires en retrait de 10,9 % à 48 417 M€ et un résultat opérationnel courant en perte à 689 M€. 
L’année 2009 se caractérise toutefois par une évolution très contrastée. Au second semestre, la reprise observée sur le marché, soutenue par des primes à la casse dans plusieurs pays et par notre dynamique produit, a permis à PSA Peugeot Citroën d’augmenter la part de marché et de retrouver un résultat opérationnel courant positif de 137 M€ après la perte enregistrée au premier semestre. La Division Automobile a sensiblement réduit sa perte opérationnelle dans la deuxième moitié de l’année. Sur cette même période, Faurecia, qui commence à ressentir tous les bénéfices de son plan de redressement, a enregistré un résultat opérationnel courant positif. Gefco affiche une forte croissance de sa marge opérationnelle, tandis que Banque PSA Finance confirme ses bonnes performances. 
En conséquence, le Groupe a généré un free cash flow positif de 809 M€ sur l’exercice et sensiblement réduit sa dette nette, qui s’établit à 1 993 M€ au 31 décembre 2009. Le résultat net part du Groupe ressort en perte de 1 161 M€, sous l’effet conjugué de 727 M€ de charges opérationnelles non courantes et de l’augmentation des frais financiers. 
 

Philippe Varin, Président du Directoire de PSA Peugeot Citroën, a déclaré :
« Nos résultats financiers 2009 montrent une nette amélioration de notre performance au second semestre mais reflètent aussi la gravité de la crise affectant l’industrie automobile. La gestion rigoureuse de notre trésorerie et des réductions de stock efficaces nous ont permis de réduire largement notre dette, de renforcer notre situation financière et de nous doter d’importantes liquidités.
En 2010, les conditions de marché continueront à être difficiles, avec un marché européen en baisse de 9%. Nous pourrons cependant nous appuyer sur notre Plan de Performance automobile pour soutenir nos ventes, réduire les coûts et mieux utiliser nos capacités de production. Nous maintiendrons notre dynamique de lancement de nouveaux modèles et nous devrions continuer à améliorer nos parts de marché. Dans ces conditions, le résultat opérationnel courant du Groupe devrait être positif au premier semestre 2010.»

Perspectives pour 2010

Le Groupe table sur une dégradation des marchés automobiles en Europe de l’ordre de 9 % sur l’année. 

La part de marché du Groupe en Europe devrait rester orientée à la hausse, sous l’effet bénéfique de la dynamique produits. Hors Europe, le marché chinois devrait maintenir une performance à deux chiffres, tandis que l’Amérique latine devrait renouer avec la croissance.

En s’appuyant sur les retombées positives du plan de performance de la Division Automobile, la poursuite du redressement de Faurecia et les bons résultats confirmés de Gefco et Banque PSA Finance, le Groupe prévoit un résultat opérationnel courant positif au premier semestre 2010.

 

Copyright  2010  Ernstrade
Avertissement légal - Contact Webmaster - Partenaire