Play The World
Profil & News PSA

Légère progression des ventes au 1er semestre 2005 

• Ventes mondiales du 1er semestre 2005 : 1 754 000 unités, soit + 0,6% 
• Part de marché Europe occidentale: 14,6% 
• Ventes hors d’Europe de l’Ouest : + 9,0%

Avec 1 754 000 véhicules (1 028 000 Peugeot et 726 000 Citroën) vendus dans le monde durant les six premiers mois de l'année 2005, les ventes du groupe PSA Peugeot Citroën sont en progression de 0,6% par rapport au premier semestre 2004.

En Europe de l'Ouest (18 pays) : recul des immatriculations mais progrès par rapport au second semestre 2004

Sur un marché européen (VP+VUL) stable au 1er semestre 2005, les immatriculations de PSA Peugeot Citroën sont en recul de 2,3% à 1 292 000 unités dont 687 000 Peugeot et 604 000 Citroën. La part de marché du groupe passe ainsi à 14,6% (7,8% pour Peugeot, 6,8% pour Citroën) du marché européen contre 15% au premier semestre 2004 mais 14,2% au second semestre 2004. PSA Peugeot Citroën, soutenu par les lancements de ses nouveaux produits (Citroën C4, Peugeot 407 et 1007), améliore ainsi ses performances commerciales en Europe par rapport au précèdent semestre dans un contexte commercial difficile où le groupe continue de privilégier les ventes sur les segments de marchés les plus rentables. 

En France, dans un marché en hausse de 5,6%, le groupe progresse de 3,9% avec 431 000 immatriculations contre 414 700 au 1er semestre 2004. La part de marché de PSA Peugeot Citroën s’établit à 31,8%. 

En Espagne, PSA Peugeot Citroën, avec une part de marché de 20,9%, confirme sa position de 1er constructeur sur le marché espagnol (VP + VUL). Dans un marché en progression de 5,4%, le groupe enregistre une hausse de ses immatriculations de 3,4% à 211 000 immatriculations. 

En Grande Bretagne, troisième marché du groupe en volume, la part de marché de PSA Peugeot Citroën s’établit à 10,1%. Dans ce pays, le groupe continue d’être moins actif sur les segments de marché les moins rentables. Sur un marché en baisse de 4,9%, il enregistre un recul de ses ventes de 12,9% avec 149 000 immatriculations contre 171 000 au premier semestre 2004. 

En Italie, dans un contexte marqué par la multiplication des offres commerciales et après trois années marquées par une forte progression de ses ventes et de sa part de marché, le groupe atteint 10,2% de part de marché. Avec 135 000 immatriculations, le groupe enregistre un recul de 17,2% de ses immatriculations sur un marché en baisse de 5,7%.

En Allemagne, le groupe augmente légèrement sa part de marché à 5,9%. Sur un marché en hausse de 2,1%, les immatriculations de PSA Peugeot Citroën progressent de 2,9% à 105 000 unités.
 

Sur les marchés hors Europe de l'Ouest : progression des ventes de 9%

Hors Europe de l’Ouest, les ventes du groupe continuent de progresser fortement, malgré le recul des marchés en Europe centrale et en Turquie. Elles atteignent 510 000 véhicules (365 000 Peugeot et 145 000 Citroën), soit une augmentation de 9% par rapport au premier semestre 2004. Les ventes hors d’Europe occidentale représentent ainsi 29,1% des ventes mondiales du groupe contre 26,9% au 1er semestre 2004 et 28,2% sur l’ensemble de l’année 2004.

En Amérique latine, dans un contexte de reprise des marchés automobiles qui se confirme, les ventes de PSA Peugeot Citroën s’établissent à 83 000 véhicules, en progression de 30%. Au Mercosur, sur des marchés en hausse de 16,5% (+10,9% au Brésil et +42,6% en Argentine), le groupe PSA Peugeot Citroën enregistre 61 000 immatriculations et progresse de 34,8%. En Argentine, les ventes du groupe progressent de 52,9% et sa part de marché atteint 13,4%. Au Brésil, les immatriculations du groupe progressent de 20,7% à 35 000 unités.

En Chine, l’introduction de la marque Peugeot concrétisée par le lancement en juillet 2004 de la Peugeot 307 sedan, et la bonne tenue des ventes de Citroën ont permis à Dongfeng Peugeot Citroën Automobile de renouer avec une forte croissance. Sur un marché en hausse de 13,8%, les ventes du groupe progressent en effet de 55% et passent de 47 000 unités à 73 000 unités. La poursuite d’un ambitieux plan produit avec le lancement de la 206 en fin d’année et les lancements de deux nouvelles Citroën en 2006 doit permettre au groupe de poursuivre sa croissance.

En Europe centrale et orientale, les marchés ont logiquement reculé par rapport au niveau élevé des ventes du 1er semestre 2004. L’entrée des principaux pays d’Europe centrale dans l’Union européenne avait en effet entraîné un phénomène d’anticipation des achats par crainte de fortes augmentations des prix. Dans ce contexte, les ventes du groupe reculent de 20,5% à 97 000 unités. Dans les 6 principaux pays d’Europe centrale (Pologne, Hongrie, République tchèque, Slovénie, Croatie, Slovaquie), sur des marchés en recul de 14,4% , le groupe atteint une part de marché de 11,7% avec 52 000 voitures vendues. 
 

Croissance des ventes pour 2005

Après un premier trimestre 2005 caractérisé par une bonne résistance du groupe et une stabilité de ses ventes mondiales, PSA Peugeot Citroën réalise un second trimestre 2005 record en enregistrant sur cette période une accélération de ses ventes à 932 000 unités. Dans un contexte de marché marqué par l’agressivité des offres commerciales mais aussi par un élargissement de l’offre du groupe (Peugeot 107, Citroën C1 et Peugeot 407 Coupé), PSA Peugeot Citroën maintient sa perspective d’une croissance modérée de ses ventes en 2005.

Copyright  2004 - 2005 Ernstrad