Accueil Ernstrade Bourse Actualite Stock

plus500


Profil & News SAFRAN


23.04.2013 Safran réalise un chiffre d’affaires en progression de 9,5 % au 1er trimestre 2013, porté par le fort dynamisme des activités d’aviation civile


Les perspectives de chiffre d’affaires pour l’exercice 2013 sont revues à la hausse
Toutes les données chiffrées de ce communiqué de presse sont exprimées en données ajustées[1]. Les définitions sont disponibles dans les Notes en pages 6 et 7.

CHIFFRES CLES DU 1ER TRIMESTRE 2013
Le chiffre d'affaires ajusté du 1er trimestre 2013 s'établit à 3 404 M€, en hausse de 9,5 % par rapport au 1er trimestre 2012 (9,6 % sur une base organique).
Les activités d'Aéronautique (livraisons de première monte et activités de services) affichent une croissance solide. Le chiffre d'affaires en Défense reste stable. Les activités de Sécurité poursuivent leur bonne dynamique.
Les activités de services pour moteurs civils[2] progressent de 10,0 % en USD, tirées par la progression des premières révisions des moteurs CFM56 les plus récents et la reprise de la croissance des moteurs de forte puissance.
Les perspectives de chiffre d’affaires pour l’exercice 2013 sont revues à la hausse suite à la tendance du 1er trimestre et l’intégration de Goodrich Electrical Power Systems (GEPS) à compter du 1er avril 2013 : Safran prévoit une hausse de son chiffre d'affaires ajusté de l'ordre de 7 % (contre 5 % auparavant). La progression de son résultat opérationnel courant ajusté devrait être proche de 15 %. Le cash flow libre devrait représenter près de 40 % du résultat opérationnel courant ajusté.
FAITS MARQUANTS DU 1ER TRIMESTRE 2013
 L’aéroport international de Narita au Japon a acheté 13 systèmes de détection d’explosifs (EDS) CTX 9800 supplémentaires pour le contrôle des bagages enregistrés. Morpho est le leader mondial sur ce marché, avec près de 2 000 appareils en service dans le monde.
 CFM : AviancaTaca (Colombie) a sélectionné les moteurs LEAP pour équiper ses 33 A320neo, en complément de moteurs CFM56 pour un lot supplémentaire de 18 A320ceo et opté pour une offre complète de services (RPFH) de 15 ans. Ryanair a annoncé son intention d’acheter 175 Boeing 737-800 équipés en source unique de moteurs CFM56. Enfin, China Aircraft Leasing Company (CALC) a sélectionné les moteurs CFM56 pour équiper ses 25 nouveaux A320ceo.
 Turbomeca a dévoilé l'« Arrano ». Ce tout nouveau moteur de 1 100 shp a été conçu pour équiper les hélicoptères de 4 à 6 tonnes. En juillet 2012, Eurocopter avait annoncé que son hélicoptère de nouvelle génération X4 serait le premier appareil à être équipé d'un moteur Arrano. Turbomeca a également présenté son moteur Arrius 2B2 Plus, dédié à l'hélicoptère EC135T3 d'Eurocopter.

 Safran a finalisé l'acquisition de Goodrich Electrical Power Systems (GEPS) pour un montant de 300 M€, créant ainsi un leader mondial des systèmes électriques embarqués.
 Safran a réduit sa participation dans Ingenico en cédant par placement dans le marché 12,57 % du capital de cette société pour un montant de 287 M€. Le profit après impôts résultant de cette transaction s’élève à 131 M€ pour Safran et a été comptabilisé au 1er semestre 2013. Toujours détenteur de 10,2 % du capital et 16,6 % des droits de vote d'Ingenico, Safran demeurera un actionnaire significatif de cette société.
Paris, le 23 avril 2013 - Safran (NYSE Euronext Paris : SAF) publie aujourd’hui son chiffre d’affaires du 1er trimestre 2013.


COMMENTAIRES DU PRESIDENT-DIRECTEUR GENERAL
Jean-Paul Herteman a déclaré :
« Safran affiche une bonne performance au 1er trimestre, notamment dans les activités d'aéronautique, avec une croissance solide et continue de la production de première monte et un dynamisme soutenu des activités d’après-vente. Depuis le début de l’année, nos activités de services pour moteurs civils ont connu une évolution satisfaisante avec une croissance de 10 %, comparée à un 1er trimestre 2012 qui avait été lui-même déjà en forte progression.
La progression de 9,5 % du chiffre d'affaires au 1er trimestre et la contribution des activités récemment acquises de Goodrich permettent de revoir à la hausse les perspectives de chiffre d’affaires annoncées pour l’année 2013, et de réitérer notre pleine confiance pour 2014 et au-delà.»
CHIFFRE D’AFFAIRES DU 1ER TRIMESTRE 2013
Forte croissance du chiffre d’affaires. Au 1er trimestre 2013, le chiffre d’affaires de Safran s’élève à 3 404 M€, contre 3 108 M€ au 1er trimestre 2012, soit une hausse de 9,5 % (9,6 % sur une base organique).
Le chiffre d’affaires du 1er trimestre 2013 progresse de 296 M€ sur une base publiée. La croissance organique de 298 M€ est le résultat du dynamisme des activités d'Aéronautique, tant dans les volumes de première monte que dans les services.
La croissance organique a été calculée à taux de change constants et après déduction des chiffres 2013 de la contribution des activités acquises en 2012, pour la période pendant laquelle ces activités n'avaient pas été consolidées en 2012, et des activités nouvellement consolidées par rapport au périmètre 2012. Les calculs suivants ont donc été appliqués :
Croissance publiée 9,5 %
Impact des acquisitions et activités nouvellement consolidées 1 M€ n.s.
Effet de change (3) M€ n.s.
Croissance organique 9,6 %

L’effet de change légèrement défavorable de (3) M€ constaté sur le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2013 traduit un effet négatif de conversion du dollar US, de la livre sterling et du réal brésilien, compensé par un impact positif dû à une nette amélioration du cours couvert du dollar US du Groupe (1,29 USD pour 1 € contre 1,32 USD au 1er trimestre 2012).


PERSPECTIVES 2013
Les perspectives de chiffre d’affaires pour l’exercice 2013 ont été revues à la hausse suite à la tendance du 1er trimestre et l’intégration de Goodrich Electrical Power Systems (GEPS) à compter du 1er avril 2013.
Une hausse du chiffre d'affaires ajusté de l'ordre de 7 % (contre 5 % auparavant), au cours de change moyen estimé de 1,29 USD pour 1 €.
Une augmentation du résultat opérationnel courant ajusté proche de 15 %, au cours couvert de 1,29 USD pour 1 €.
Un cash flow libre représentant environ 40 % du résultat opérationnel courant ajusté après prise en compte de l’augmentation prévue des dépenses d'investissement et des frais de R&D pour soutenir la progression des cadences de production et les nouvelles opportunités commerciales.
Les hypothèses restent inchangées pour l'exercice 2013 :
 Croissance des livraisons de première monte en Aéronautique
 Croissance des activités de services pour les moteurs civils, proche de 10 %
 Investissement supplémentaire de R&D d’environ 200 M€ (par rapport à 2012)
 Augmentation des investissements corporels d'environ 200 M€ (par rapport à 2012)
 Progression des marges des activités d'équipements aéronautiques
 Maintien de la rentabilité des activités de Défense
 Croissance rentable des activités de Sécurité
 Poursuite de la démarche Safran+ d’amélioration des coûts et de réduction des frais généraux
COUVERTURES DE CHANGE
Le Groupe a finalisé son programme de couverture de change pour la période 2013-2014. Le programme de couverture de change de 2015 est pratiquement terminé : la couverture de 4,4 Mds USD au taux de 1,25 USD devrait atteindre 4,8 Mds USD à 1,25 USD, si le cours de change euro/dollar reste inférieur à 1,40 jusqu'à fin 2013. Le programme de couverture de change de 2016 a progressé : la couverture de 1,7 Md USD au taux de 1,25 USD devrait atteindre 4,1 Mds USD à 1,25 USD, si le cours de change euro/dollar reste inférieur à 1,39 jusqu'à fin 2014. Au 15 avril 2013, le portefeuille de couvertures fermes s’élève à 15,2 Mds USD.
Les cours couverts restent inchangés :
2013 : 1,29 USD pour 1 €
2014 : 1,28 USD pour 1 €
2015 : cours couvert cible de 1,26 USD pour 1 €
2016 : cours couvert cible inférieur ou égal à 1,26 USD pour 1 €


STRUCTURE DU CAPITAL ET DROITS DE VOTE
Le 27 mars 2013, l'État français a finalisé la cession de 13 millions d'actions Safran (3,12 % du capital du Groupe), dans le cadre d'une procédure de placement accéléré sur le marché réservée à des investisseurs qualifiés. Sa participation est donc passée de 30,2 % à 27,08 % (26,3 % des droits de vote).

L'article 11 de la loi de privatisation de 1986 prévoit qu'en cas de cession sur le marché d'une participation de l'État dans une société cotée, des titres doivent être proposés aux salariés et aux anciens salariés de l'entreprise. Par conséquent, 1 444 444 actions seront prochainement proposées par l'État français aux salariés de Safran.

COMMENTAIRES SUR L’ACTIVITE

Propulsion aéronautique et spatiale
Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2013 augmente de 15,5 % pour s'établir à 1 831 M€ (15,3 % sur une base organique), contre 1 585 M€ au 1er trimestre 2012. Cette hausse s'explique principalement par la croissance soutenue des activités de première monte et de pièces de rechange pour les moteurs civils (CFM56 et moteurs de forte puissance). La hausse des livraisons de turbines d'hélicoptères a également contribué à cette amélioration. Le chiffre d’affaires des moteurs militaires (première monte et pièces de rechange) connaît un fort redressement grâce aux premières livraisons des moteurs de l’A400M, et après un 1er trimestre 2012 particulièrement atone pour les livraisons de moteurs Rafale. Le chiffre d’affaires de la propulsion spatiale et de missiles est relativement stable au 1er trimestre.
390 moteurs CFM56 ont été livrés, en augmentation de 3 % par rapport au 1er trimestre 2012. Au 1er trimestre, les commandes fermes et intentions d'achat de moteurs CFM56 et LEAP totalisent 473 unités. Le carnet de commandes total pour ces deux moteurs s'établit à environ 7 années de production aux cadences actuelles, et comprend notamment des commandes et intentions d'achat pour plus de 4 500 moteurs de nouvelle génération LEAP.
Au 1er trimestre 2013, le chiffre d’affaires des services pour moteurs d’avions civils a augmenté de 10,0 % en USD, tiré par les premières révisions des moteurs CFM56 les plus récents et des moteurs GE90. Des écarts significatifs peuvent être constatés d'un trimestre à l'autre en raison de la base de comparaison et du comportement fluctuant des compagnies aériennes. Plus généralement, le chiffre d'affaires des activités de propulsion aéronautique généré par les services augmente de 11,3 % en euros et représente 48,0 % du chiffre d'affaires total. Le chiffre d'affaires des activités de services liées aux moteurs militaires enregistre une croissance à deux chiffres par rapport à un faible 1er trimestre 2012.

Équipements aéronautiques
Les activités d'équipements aéronautiques réalisent un chiffre d’affaires de 924 M€ au 1er trimestre 2013, en hausse de 4,6 % (4,8 % sur une base organique) par rapport au 1er trimestre 2012.
Cette progression est essentiellement due aux activités de trains d'atterrissage, marquées par une forte augmentation des livraisons (notamment pour les programmes Boeing 787, A330 et A320) et par une hausse des activités de maintenance, réparation et révision. Le chiffre d'affaires des activités de nacelles enregistre une légère progression. L'augmentation liée aux contrats de services et aux livraisons de première monte sur les inverseurs de poussée de l'A330 est partiellement atténuée par la baisse des livraisons de nacelles de l'A380 (28 unités au 1er trimestre 2013 contre 32 au 1er trimestre 2012), ainsi que par celle des petites nacelles pour les avions d’affaires et régionaux. Les activités de câblage électrique enregistrent de bonnes performances, tirées par la montée en puissance de la production pour toutes les lignes de produits, notamment pour les programmes Boeing 787 et A350.
Au 1er trimestre 2013, le chiffre d’affaires des Équipements aéronautiques généré par les services progresse de 7,0 %, notamment porté par une hausse de l’après-vente dans les nacelles et les transmissions de puissance auxiliaire. La part des services dans le chiffre d'affaires des Équipements aéronautiques augmente légèrement pour atteindre 28,0 %.

Défense
Au 1er trimestre 2013, le chiffre d'affaires est globalement stable à 304 M€ (recul de 1,0 % par rapport à 307 M€ au 1er trimestre 2012, soit une baisse de 0,7 % sur une base organique). Cette résistance s'explique principalement par une croissance solide du chiffre d'affaires des activités d'avionique, notamment dans les systèmes de commande de vol et de guidage. Cette évolution est toutefois partiellement atténuée par la légère baisse du chiffre d’affaires des activités d’optronique, due à une base de comparaison élevée en 2012 pour les jumelles infrarouge de longue portée destinées à l'exportation, en raison notamment de la réduction du budget militaire des États-Unis. Safran Electronics a bénéficié de la croissance des ventes de son système électronique de régulation (FADEC) pour le moteur LEAP.
 Sécurité
Les activités de Sécurité enregistrent un chiffre d’affaires de 344 M€ au 1er trimestre 2013, en hausse de 3,6 % par rapport au 1er trimestre 2012. Sur une base organique, le chiffre d'affaires est en progression de 4,8 %, porté par la dynamique de croissance des solutions d'identité biométrique, avec des facturations supplémentaires dans des pays tels que l'Égypte et le Kenya qui avaient connu des retards fin 2012. Les activités de Sécurité bénéficient également des premières ventes de terminaux biométriques en Inde. MorphoTrust connaît une croissance forte au 1er trimestre, portée par la vente de consommables. Comparé à un fort 1er trimestre 2012, les activités e-Documents enregistrent une baisse temporaire due à un changement de législation sur le marché indien des télécommunications et au ralentissement du marché bancaire au Brésil qui a achevé sa migration vers la norme EMV (Eurocard, Mastercard, Visa) fin 2012. Les activités de détection enregistrent un nombre significatif de nouvelles commandes au 1er trimestre, qui devrait se traduire par une hausse du chiffre d'affaires au cours de l'exercice. Celui-ci reste pour l'instant stable, en raison d'un faible volume des détecteurs de traces et d'un mix défavorable des systèmes de détection d'explosifs.
ÉVENEMENTS POSTERIEURS A LA CLOTURE
Safran a annoncé avoir signé ce jour un accord définitif pour l'achat de la participation de Rolls-Royce dans le programme commun de la turbine d'hélicoptère RTM322. Un communiqué de presse contenant plus d'informations sur cette transaction fait l'objet d'une publication séparée.
PROCHAINS EVENEMENTS
Assemblée générale annuelle 28 mai 2013
Journée Investisseurs (CMD’13) 16 juin 2013
Résultats S1 2013 26 juillet 2013
Chiffre d’affaires T3 2013 24 octobre 2013
* * * * *
Safran organise aujourd’hui à 8h30, heure de Paris, une conférence téléphonique pour les analystes financiers et les investisseurs. Pour participer, composer le 01 70 77 09 35 depuis la France, ou le +44 203 367 9453 depuis le Royaume-Uni. Une ré-écoute sera disponible au 01 72 00 15 00, au +44 203 367 9460 et au +1 877 642 3018 (code d’accès 281111#).
Le communiqué de presse et la présentation sont disponibles sur le site Internet à l'adresse www.safran-group.com.

CHIFFRES CLÉS
Chiffre d’affaires ajusté par activité (en millions d'euros) T1 2012 T1 2013 % variation publiée % variation organique
Propulsion aéronautique et spatiale
1 585 1 831
15,5 %
15,3 %
Équipements aéronautiques
883 924
4,6 %
4,8 %
Défense
307 304
(1,0) %
(0,7) %
Sécurité
332 344
3,6 %
4,8 %
Autres
1 1
-
-
Total Groupe
3 108 3 404
9,5 %
9,6 %
Chiffre d'affaires 2012 ajusté par trimestre (en millions d'euros) T1 2012 T2 2012 T3 2012 T4 2012 2012
Propulsion aéronautique et spatiale
1 585
1 681
1 635
2 104
7 005
Équipements aéronautiques
883
904
850
1 054
3 691
Défense
307
333
276
399
1 315
Sécurité
332
387
371
456
1 546
Autres
1
0
2
0
3
Chiffre d'affaires total
3 108
3 305
3 134
4 013
13 560
Change euro/dollar T1 2012 T1 2013
Cours de change spot moyen
1,31
1,32
Cours de change spot (fin de période)
1,34
1,28
Cours couvert
1,32
1,29
NOTES
[1] Données ajustées
Pour refléter les performances économiques réelles du Groupe et permettre leur suivi et leur comparabilité avec celles de ses concurrents, Safran établit, en parallèle de ses comptes consolidés, un compte de résultat ajusté.
En particulier, Safran inscrit toutes les variations de juste valeur des instruments dérivés de change en résultat financier, dans le cadre des prescriptions de la norme IAS 39 applicables aux opérations qui ne sont pas qualifiées en comptabilité de couverture.
En conséquence, le compte de résultat consolidé du Groupe est ajusté des incidences sur le résultat financier de la valorisation des instruments dérivés de change afin de rétablir la substance économique réelle de la stratégie globale de couverture du risque de change du Groupe :
 ainsi, le chiffre d’affaires net des achats en devises est valorisé au cours de change effectivement obtenu sur la période, intégrant le coût de mise en oeuvre de la stratégie de couverture, et
 la totalité des variations de juste valeur des instruments dérivés de change non dénoués à la clôture de l’exercice est neutralisée.
Table de passage du chiffre d’affaires consolidé au chiffre d’affaires ajusté du 1er trimestre 2013
T1 2013 Chiffre d'affaires consolidé Couverture de change Regroupements d'entreprises Chiffre d’affaires ajusté (en millions d'euros) Revalorisation du chiffre d'affaires Différés des résultats sur couvertures Amortissement des actifs incorporels fusion Sagem-Snecma Effets des autres regroupements d’entreprises
Chiffre d'affaires 3 378 26 - n.a. n.a. 3 404

[2] Activités de services pour moteurs civils (agrégat exprimé en USD)
Cet agrégat extracomptable (non audité) comprend le chiffre d'affaires des pièces de rechange et des contrats de prestations de service (maintenance, réparation et révision) pour l'ensemble des moteurs civils de Snecma et de ses filiales, et reflète les performances du Groupe dans les activités de services pour moteurs civils comparativement au marché.
* * * * *
Safran est un groupe international de haute technologie, équipementier de premier rang dans les domaines de l’Aéronautique et de l’Espace (propulsion, équipements), de la Défense et de la Sécurité. Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie 62 500 personnes pour un chiffre d’affaires de 13,6 milliards d’euros en 2012. Composé de nombreuses sociétés, Safran occupe, seul ou en partenariat, des positions de premier plan mondial ou européen sur ses marchés. Pour répondre à l’évolution des marchés, le Groupe s’engage dans des programmes de recherche et développement qui ont représenté en 2012 des dépenses de 1,6 milliard d’euros. Safran est une société cotée sur NYSE Euronext Paris et fait partie de l’indice CAC 40.
Pour plus d'informations, www.safran-group.com / Suivez @SAFRAN sur Twitter


Contact Presse
Catherine Malek
+33 (0)1 40 60 80 28
catherine.malek@safran.fr
Contact Analystes et Investisseurs
Pascal Bantegnie
+33 (0)1 40 60 80 45
pascal.bantegnie@safran.fr
Peter Campbell
+33 (0)1 40 60 35 96
peter.campbell@safran.fr
Safran
2, bd du Général Martial Valin
75724 Paris Cedex 15 - France


Copyright  2013   Ernstrade.com