Profil & News SAFRAN

28.07.2011  SAFRAN Progression des résultats semestriels 2011 Marge opérationnelle courante de près de 10 % du CA 

Perspectives 2011 revues à la hausse

Toutes les données chiffrées de ce communiqué de presse sont exprimées en données ajustées [1], sauf mention contraire. Les définitions des retraitements ainsi que la table de passage du compte de résultat consolidé au compte de résultat ajusté du premier semestre 2011 sont disponibles dans les Notes (cf. pages 11 et 12).

Les données chiffrées intègrent 3 mois d’activité de SNPE Matériaux Energétiques (SME), mais ne tiennent pas compte de L-1 Identity Solutions dont l’acquisition est postérieure au 30 juin 2011.

Chiffres clés du 1er semestre 2011
 • Le chiffre d’affaires ajusté du premier semestre 2011 s’établit à 5 622 M€, en hausse de 8,2 % sur un an et de 7,1 % sur une base organique. 
• L’activité de services des moteurs civils est en hausse de 12,8 %, dans la fourchette des 10 à 15 % des perspectives communiquées pour 2011. Les ventes mondiales de pièces de rechange du moteur CFM56 sont en progression de 13,4 % en USD au premier semestre 2011 (+20,9 % au second trimestre 2011).
• Le résultat opérationnel courant ajusté [2] s’élève à 554 M€ (9,9 % du chiffre d’affaires) à un cours couvert de 1,38 USD pour 1 euro, soit en hausse de 29 % sur un an. Les éléments non récurrents représentent (14) M€ ; en conséquence, le résultat opérationnel s’établit à 540 M€. 
• Le résultat net ajusté (part du Groupe) est en progression de 42 % par rapport au premier semestre 2010 et ressort à 317 M€ (0,79 € par action).
• Le résultat net consolidé -non ajusté- (part du Groupe) s’établit à 874 M€ (2,18 € par action). 
• La génération de cash flow libre s’élève à 157 M€. Après versement d’un dividende de 0,50 € par action et l’acquisition de SNPE Matériaux Energétiques (SME), la dette nette s’établit à 335 M€ au 30 juin 2011.
• Les perspectives 2011 sont revues à la hausse, prenant en compte les performances du premier semestre, la contribution de SME et un meilleur cours couvert : Safran s’attend maintenant à une hausse de son chiffre d’affaires de l’ordre de 6 à 9 %, une progression de son résultat opérationnel courant comprise entre 25 et 30 % et un cash flow libre qui devrait représenter environ un tiers de son résultat opérationnel courant. Ces perspectives n’incluent pas la contribution de l’acquisition de L-1 Identity Solutions, ni l’impact du versement d’une « prime de partage des profits » aux salariés dont les modalités restent à définir.

Faits marquants du 1er semestre 2011
 • CFM International a enregistré des commandes fermes de 910 moteurs LEAP qui équiperont 455 Airbus A320neo pour un montant de plus de 11 Mds USD (prix catalogue). Les compagnies aériennes qui ont passé commande sont : AirAsia (200 avions), CIT Aerospace (15), GECAS (60), ILFC (40), Republic Airways Holdings (80), SAS (30) et Virgin America (30).
• Sous réserve de l’accord de son Conseil d’administration, Boeing s’apprête à lancer la remotorisation du 737 équipé de moteurs LEAP, plus économes en kérosène. Boeing a indiqué qu’American Airlines serait la première compagnie de cette nouvelle version du 737.
• En plus des commandes LEAP, CFM International a engrangé pour 4,2 Mds USD de commandes de moteurs CFM56 pendant le Salon du Bourget : 420 CFM56-5B et CFM56-7B en commandes fermes. Les compagnies aériennes clientes sont : Air Lease Corporate, Malaysian Airlines, Hainan Airlines, Utair Aviation, et d’autres. 
• Safran a finalisé avec succès deux acquisitions stratégiques : L-1 Identity Solutions et SNPE Matériaux Energétiques (SME).
• Les systèmes de détection d’explosifs de Morpho ont été certifiés par les autorités aéroportuaires européennes : les systèmes CTX 9800/9400™ DSi (à grande vitesse) et CTX 5800™ (vitesse moyenne) de détection d’explosifs dans les bagages en soute ont fait l’objet d’une évaluation de la part de la Conférence Européenne de l’Aviation Civile (CEAC). Ils ont été déclarés conformes aux normes de Standard 3 de l’Union Européenne, une étape capitale pour leur mise en œuvre dans les aéroports européens.

Paris, le 28 juillet 2011 – Le Conseil d’administration de Safran (NYSE Euronext Paris : SAF) s’est réuni à Paris le 27 juillet 2011 pour approuver les comptes du premier semestre 2011.

Commentaire du Président-directeur Général

Jean-Paul Herteman a déclaré : 
« Le salon du Bourget 2011 a été un excellent cru pour Safran. CFM a engrangé un nombre important de commandes, tant pour le moteur CFM56 actuel que pour le nouveau moteur LEAP qui équipera 455 des A320neo commandés, en sus des 100 avions Comac C919 en carnet de commande depuis fin 2010. La décision de Boeing de lancer une nouvelle version remotorisée du 737 équipée de moteurs LEAP, plus économes en kérosène, va renforcer notre position de leader sur le segment des avions court-moyen courrier. Boeing a précisé qu’American Airlines serait la première compagnie pour ce nouveau modèle.

Safran a également franchi une étape majeure vers l’avion plus électrique avec la création d’une joint-venture transatlantique avec Honeywell afin de développer un système de taxiage plus écologique, le « green taxiing » électrique. Nous avons finalisé avec succès deux acquisitions stratégiques : celle de SNPE Matériaux Energétiques (SME), créant avec notre filiale Snecma Propulsion Solide, une entité unifiée dans le domaine de la propulsion des fusées à propergol solide, et celle de L-1 Identity Solutions, renforçant notre leadership mondial dans le domaine des solutions biométriques.

Les résultats de Safran ont continué à progresser au premier semestre 2011.Tirée par une activité de première monte et des services dynamiques, la marge opérationnelle du Groupe atteint près de 10 % du chiffre d’affaires, tirant également parti d’une structure de coûts optimisée. Nos performances du premier semestre ainsi que la contribution de SME et un meilleur taux couvert nous conduisent à revoir à la hausse nos ambitions de chiffre d’affaires et de rentabilité pour l’ensemble de l’année. Nous sommes confiants de pouvoir afficher une croissance solide de nos résultats dans les années à venir, tout en consacrant des investissements considérables à des technologies en rupture et des produits innovants pour l’avenir. »
 

Résultats du premier semestre 2011

Safran a enregistré de solides résultats opérationnels au premier semestre 2011, lui permettant de relever le niveau de ses perspectives pour l’ensemble de l’année.

Croissance solide du chiffre d’affaires. Au premier semestre 2011, le chiffre d’affaires de Safran s’élève à 5 622 M€, comparé à 5 197 M€ pour la même période de l’année précédente, soit une progression de 8,2 % d’une année sur l’autre. Le chiffre d’affaires a progressé de 7,1 % sur une base organique.

Le chiffre d’affaires du premier semestre 2011 a progressé de 425 M€ sur une base publiée, soulignant les performances solides de tous les secteurs d’activités. Sur une base organique, le chiffre d’affaires est en croissance de 370 M€ grâce aux tendances haussières dans les activités de services en aéronautique civile, à la solidité des activités de Défense (optronique) et à la plus forte dynamique des activités de Sécurité (identification biométrique, documents électroniques) .

La croissance organique a été calculée en déduisant des chiffres 2011 la contribution des activités acquises en 2010 et 2011 et des activités nouvellement consolidées par rapport au périmètre 2010, à taux de change constants. Les calculs suivants ont donc été appliqués :
 

L’effet de change défavorable de 78 M€ constaté au premier semestre 2011 traduit l’effet négatif des ventes réalisées en devises étrangères, notamment en dollars USD, en livres britanniques et en dollars canadiens. Il a été partiellement compensé par un impact de couverture positif dû à une amélioration significative du cours couvert du Groupe (1,38 USD pour 1 euro par rapport à 1,45 USD pour 1 euro au cours de la même période de l’année dernière).

Marge opérationnelle courante en hausse de 1,7 point. Au premier semestre 2011, Safran a dégagé un résultat opérationnel courant de 554 M€ (9,9 % du chiffre d’affaires), en hausse de 29 % par rapport au chiffre du premier semestre 2010 de 428 M€ (8,2 % du chiffre d’affaires). Après prise en compte des effets de change positifs (64 M€) et de l’effet légèrement positif des acquisitions et des activités nouvellement consolidées (7 M€), la progression organique ressort à 55 M€, soit 12,9 % d’une année sur l’autre.

Cette forte progression est principalement réalisée grâce aux activités aéronautiques (croissance solide des équipements de première monte et tendances à la hausse dans les services en aéronautique civile), tout en tirant parti d’une structure de coûts optimisée.

Quelques éléments non récurrents ont été enregistrés au premier semestre 2011 : un impact de (7) M€ lié à une décision de justice défavorable dans les activités de Défense et (7) M€ de coûts de transaction pour fusion-acquisition, liés essentiellement aux acquisitions de L-1 Identity Solutions et de SME.
 

Le résultat net ajusté (part du Groupe) progresse de 42 % sur une base annuelle. Le résultat net ajusté (part du Groupe) s’élève à 317 M€ soit 0,79 € par action, contre 223 M€ (0,56 € par action) au premier semestre 2010. Outre la hausse du résultat opérationnel courant, cette meilleure performance comprend :
• Des frais financiers nets de 104 M€, dont 17 M€ de coûts d’endettement financier net.
• Une charge d’impôts de 115 M€ (26 % de taux d’imposition effectif).

La table de passage du compte de résultat consolidé au compte de résultat ajusté du premier semestre 2010 est présentée et commentée dans les Notes en page 11.

STRUCTURE BILANTIELLE ET TRESORERIE

Faible niveau d’endettement. La dette nette s’établit à 335 M€ au 30 juin 2011 comparé à une position nette de trésorerie de 24 M€ au 31 décembre 2010. La génération de cash flow libre de 157 M€ s’explique par un niveau élevé de rentabilité opérationnelle (capacité d’autofinancement de 535 M€). Ce dernier est partiellement atténué par une augmentation des besoins en fonds de roulement de 79 M€ ainsi que par des investissements R&D plus élevés. En avril, un dividende d’un montant de 202 M€ (0,50 € par action) a été versé ; l’impact net de l’acquisition de la société SME est de 270 M€.

Safran disposait au 30 juin 2011 d’une trésorerie et de titres négociables d’un montant de 1,8 Md€ ainsi que des facilités de crédit confirmées et non tirées qui s’élevaient à 2,4 Mds€.

RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT

L’effort de R&D autofinancée (avant le Crédit d’Impôts Recherche) s’établit à 382 M€, soit 6,8 % du chiffre d’affaires au premier semestre 2011, en hausse de 91 M€ par rapport au premier semestre 2010. Il reflète une augmentation des dépenses liées aux nouveaux programmes (notamment les moteurs LEAP et Silvercrest) alors que d’autres programmes de R&D approchent de leur terme (A350 et A380). L’effet sur le résultat opérationnel courant après le CIR est de 252 M€, en augmentation de 71 M€ par rapport à l’année dernière. Les dépenses totales de R&D (y compris celles financées par les clients) atteignent 544 M€.

PERSPECTIVES

Les performances du premier semestre 2011, la contribution de SME ainsi qu’un meilleur cours couvert conduisent le Groupe à relever ses perspectives de chiffre d’affaires et de rentabilité.
• Le chiffre d’affaires devrait augmenter de l’ordre de 6 à 9 % grâce à la contribution de SME et malgré un cours de change spot moyen estimé moins favorable, de 1,39 USD pour 1 euro.
• Le résultat opérationnel courant devrait progresser entre 25 et 30 % grâce à la contribution de SME, aux performances du premier semestre et à un cours couvert cible de 1,37 USD pour 1 euro.
•Le cash flow libre devrait représenter environ un tiers du résultat opérationnel courant en tenant compte de l’augmentation attendue du BFR et des investissements en R&D.

Ces perspectives se basent sur les hypothèses suivantes :
• Progression de 10 à 15 % des activités de services en aéronautique civile.
• Augmentation significative des livraisons d’équipements de première monte en aéronautique.
• Augmentation des investissements de R&D (impact net d’environ 80 M€ sur le compte d’exploitation et de plus de 200 M€ en numéraire par rapport à 2010, notamment pour le développement du moteur LEAP).
• Croissance forte et rentable des activités de Sécurité.
• Poursuite du programme Safran+ d’amélioration de la rentabilité et de réduction des frais généraux.

Les perspectives 2011 ne tiennent pas compte de la contribution de l’acquisition de L-1 Identity Solutions.

Le coût de la « prime de partage des profits » versée aux salariés (prime liée à l’augmentation de la distribution de dividendes selon la nouvelle réglementation en vigueur en France) n’est pas pris en compte dans ces perspectives. Safran n’a en effet pas encore entamé de discussions avec les représentants du personnel afin d’aborder les conditions de ce versement de prime.

COUVERTURE DE CHANGE

Au cours du premier semestre 2011, le Groupe a amélioré d’1 cent son cours couvert cible pour chacune des années 2011, 2012 et 2013 et a commencé à couvrir son exposition pour 2015. Au 15 juillet 2011, le montant des couvertures en portefeuille s’élevait à 14,7 Mds USD.

Le portefeuille de couvertures a été optimisé en tirant parti des opportunités de marché, ce qui a permis d’améliorer sensiblement l’effet positif sur le résultat opérationnel :
• 2011 : nouvel objectif de 1,37 USD pour 1 euro contre 1,38 USD auparavant
• 2012 : nouvel objectif de 1,33 USD pour 1 euro contre 1,34 USD auparavant
• 2013 : nouvel objectif de 1,29 USD pour 1 euro contre 1,30 USD auparavant

Le programme de couverture de change de 2014 est déjà bien avancé : 3,1 Mds ont été couverts au cours de 1,30 USD, un montant qui devrait atteindre 4,7 Mds USD à 1,28 USD dans la mesure où le cours Euro/USD reste inférieur à 1,52 pour la plus grande partie de 2011 et 2012. Le programme de couverture 2015 a déjà démarré : 1,1 Md USD a été obtenu à 1,30 USD, montant qui devrait atteindre 2,3 Mds USD à 1,29 USD si le cours €/USD demeure inférieur à 1,52, de 2011 à la première moitié de 2013.

Commentaire sur l’activité
 • Propulsion aéronautique et spatiale 
Le chiffre d’affaires du premier semestre 2011 progresse de 7,7 % pour s’établir à 2 977 M€, soit 6,0 % de croissance organique, comparé à un chiffre d’affaires de 2 763 M€ au premier semestre 2010. Cette hausse est due à une reprise plus forte des activités de services des moteurs CFM, des hélicoptères et des moteurs civils récents de forte puissance, ainsi qu’à l’augmentation continue des livraisons des équipements de première monte.

Les livraisons de nouveaux moteurs CFM56, soit 636 unités, sont étales par rapport à la même période de l’année dernière. Après un Salon du Bourget couronné de succès, les commandes de moteurs CFM56 et LEAP totalisent désormais plus de 7 500 moteurs, ce qui représente environ 6 années de production. CFM International détient 63 % de part de marché de la motorisation des A320neo commandés à ce jour. Le chiffre d’affaires dégagé par les moteurs de première monte est en progression, notamment grâce à un effet prix pour le CFM56 et aux premières livraisons de SaM146. En excluant la contribution de l’acquisition de SME, le chiffre d’affaires de la propulsion spatiale et de missiles est stable au premier semestre.

Au premier semestre 2011, la part du chiffre d’affaires généré par les services représente 49,8 % des activités de Propulsion, qui tirent parti de la forte contribution de l’aéronautique civile. Les ventes de pièces de rechanges de CFM International sont en hausse de 13,4 % en USD ; la croissance est de plus de 20 % pour les moteurs de seconde génération. Au deuxième trimestre 2011, le chiffre d’affaires réalisé par les pièces de rechange de CFM International est en hausse de 20,9 % en USD par rapport au deuxième trimestre 2010 (et de 8 % par rapport au premier trimestre 2011). Au premier semestre 2011, le nombre total estimé* de passages en atelier d’avions équipés de moteurs CFM est de 1 183 contre 1 082 au premier semestre 2010. Les services pour hélicoptères et moteurs civils récents de forte puissante continuent à faire preuve d’un fort dynamisme.

[(*) Le nombre de shop visit est estimé : il peut être revu à la marge à l’avenir au fur et à mesure que les compagnies aériennes finalisent leur reporting].

Le résultat opérationnel courant au premier semestre 2011 est de 424 M€ (14,2 % du chiffre d’affaires), en hausse de 36 % par rapport à la même période l’année dernière (311 M€, soit 11,3 % du chiffre d’affaires). Cette amélioration significative est due à une forte activité des services dans l’aéronautique civile et à la montée en puissance des contrats de maintenance à l’heure de vol, principalement pour les turbines d’hélicoptères, ainsi qu’à une progression de la recette unitaire des moteurs CFM56. Cette performance s’explique aussi par les efforts de réduction des coûts du programme Safran+, en partie contrebalancés par des investissements en R&D plus élevés, principalement pour les moteurs LEAP et Silvercrest. L’effet de change a eu, lui aussi, un impact positif sur la rentabilité.

La contribution de SNPE Matériaux Energétiques (consolidée depuis le 5 avril) s’élève à 66 M€ en chiffre d’affaires et à 6 M€ en résultat opérationnel courant.
• Equipements aéronautiques Les activités Équipements aéronautiques ont réalisé un chiffre d’affaires de 1 504 M€ pour le premier semestre, en hausse de 9,5 % (9 % sur une base organique), comparé à la même période en 2010. 

La progression du chiffre d’affaires est essentiellement due aux activités de nacelles et de systèmes d’atterrissage. Les livraisons de petites nacelles ont fortement augmenté (+47 %), ainsi que celles des nacelles pour l’A380 (54 unités au premier semestre 2011 contre 28 nacelles à la même période de l’année dernière). Le nombre des autres grandes nacelles livrées est en légère hausse, grâce notamment à l’A320. Les activités de services en aéronautique civile ont enregistré de solides performances au premier semestre (trains d’atterrissage, systèmes de freinage et roues).

Au premier semestre, le chiffre d’affaires généré par les activités de services progresse de 26 M€, tiré par l’aéronautique civile ; néanmoins, sa part dans le chiffre d’affaires des Equipements aéronautiques a légèrement décru, passant de 32,6 % à 31,5 %, principalement en raison de la hausse relative plus forte des livraisons de première monte.

Le résultat opérationnel courant au premier semestre 2011 ressort à 99 M€ (6,6 % du chiffre d’affaires), en hausse de 46 % comparé à 68 M€ pour le premier semestre 2010 (4,9 % du chiffre d’affaires). Cette amélioration est due à une contribution significative des activités de services dans l’aéronautique civile (freins carbone et trains d’atterrissage) et à de meilleurs prix pour les systèmes d’atterrissage de première monte. Dans une moindre mesure, ceci est aussi lié au redressement de l’activité nacelles, notamment aux coûts de production plus bas pour un nombre de nacelles d’A380 plus élevé et à une reprise de l’activité des petites nacelles. L’effet change a eu aussi un impact positif sur la rentabilité.

La contribution de Labinal Salisbury (sur 6 mois) est de 36 M€ en chiffre d’affaires et de 4 M€ en résultat opérationnel courant.
• Défense 
Le chiffre d’affaires du premier semestre est en hausse de 11,8 % et s’établit à 624 M€, soit une croissance de 10,2 % sur une base organique comparé à l’année précédente. Cette progression est essentiellement liée au dynamisme de l’activité optronique (+30 %) qui bénéficie d’un important carnet de commandes (équipements à liaisons intégrées FELIN pour l’armée française, jumelles infrarouges de longue portée pour les marchés export). Cette évolution a toutefois été modérée par un ralentissement de l’activité avionique, dû à une baisse des volumes dans les autodirecteurs infrarouge et les programmes de modernisation avions.

Le résultat opérationnel courant du premier semestre s’élève à 31 M€ (soit 5,0 % du chiffre d’affaires) ; il est légèrement en hausse comparé aux 28 M€ (5,0 % du chiffre d’affaires) enregistrés au premier semestre 2010. L’activité optronique a généré un meilleur résultat grâce à un volume et un mix favorables tandis que l’activité avionique a souffert d’une baisse des volumes. Safran Electronics a atteint pour la première fois l’équilibre opérationnel après les frais de démarrage liés à sa création.
• Sécurité 
Au premier semestre 2011, les activités de Sécurité enregistrent un chiffre d’affaires de 509 M€, en hausse de 6,3 % par rapport à la même période de 2010. Sur une base organique, le chiffre d’affaires est en hausse de 8,4 %, tiré par un très bon trimestre pour l’activité de documents électroniques, notamment dans les secteurs bancaire et de télécommunications en Amérique Latine et par de bonnes performances de l’activité d’identification biométrique, qui viennent compenser l’impact défavorable lié à l’achèvement du contrat d’identification en Côte d’Ivoire. Sur une base organique et hors effet du contrat ivoirien, le chiffre d’affaires a augmenté de 13 % au premier semestre 2011. Le mix-produit, une faiblesse des volumes et un ajustement réglementaire des prix dans l’activité de détection ont pesé sur le chiffre d’affaires.

Le résultat opérationnel courant au premier semestre s’établit à 59 M€ (11,6 % du chiffre d’affaires) comparé à 61 M€ (12,7 % du chiffre d’affaires) l’année précédente. Hormis un écart de conversion dû au change ayant entraîné un impact de (2) M€, la rentabilité organique est restée stable. En effet, la faiblesse temporaire des activités de détection, notamment aux Etats-Unis, a été pleinement compensée par la plus forte contribution des solutions d’identification et de l’activité documents électroniques.

PROCHAINS ÉVÈNEMENTS 
Chiffre d’affaires T3 2011 21 octobre 2011 
Résultats 2011 23 février 2012

 * * * 

Safran organise aujourd’hui une conférence téléphonique pour les analystes / investisseurs et journalistes à 8 h 30, heure de Paris. L’accès sera possible en composant le 01 70 77 09 40 en France, le +44 203 367 9459 au R-U et le +1 866 907 5925 aux Etats-Unis. Une ré-écoute sera disponible au +33 1 72 00 15 00, au +44 203 367 9460 et au +1 877 642 3018 (code d’accès 273892#).

Le communiqué de presse, la présentation et les états financiers consolidés sont disponibles sur le site Internet à l’adresse www.safran-group.com.

Copyright  2011  Ernstrade.com
Avertissement légal - Contact Webmaster - Partenaires