Profil & News SUEZ

01/08/06 SUEZ : 1er semestre 2006 - Forte croissance du chiffre d'affaires
Chiffre d'affaires : 22,4 milliards d’euros 
Croissance organique : + 9,5 % 
Croissance brute : + 10,2 % 

Au 30 juin 2006, le chiffre d’affaires de SUEZ, établi conformément aux normes IFRS, enregistre une croissance organique élevée de + 9,5 %1. Cette excellente performance s’établit bien au-delà du haut de la fourchette des objectifs du Groupe (4 à 7 %) et confirme la dynamique de croissance de SUEZ. Le chiffre d’affaires s’élève à 22,4 milliards d’euros (contre 20,3 milliards d’euros au 30 juin 2005)2. La croissance organique, provient principalement de : - SUEZ Energie Europe (+ 973 m€, + 13,5 %) qui s’appuie à la fois sur l’essor des ventes hors du Benelux et la hausse des prix de l’électricité. - SUEZ Energie International (+ 258 m€, + 9,2 %) qui bénéficie du dynamisme de ses activités commerciales. Les volumes de ventes d’électricité ont particulièrement augmenté en Amérique du Nord (+ 106 m€) en raison du succès des ventes directes aux clients industriels et commerciaux, et les ventes en Amérique Latine et en Asie/Moyen Orient ont augmenté respectivement de 57 m€ (+ 9,2 %) et de 99 m€ (+ 15,8 %). - SUEZ Energie Services (+ 334 m€, + 6,7 %) notamment en France (+ 270 m€) grâce à la forte progression des activités d’INEO auprès des clients tertiaires et infrastructure, et aux développements commerciaux significatifs réalisés par ELYO. - SUEZ Environnement (+ 341 m€, + 6,7 %) qui enregistre une forte croissance organique de +6,4% dans l’Eau en Europe (+ 108 m€, particulièrement en France et en Espagne) et de + 5,7 % dans la Propreté en Europe (+ 126 m€, notamment en France, en Allemagne et en Europe Centrale). 

Tous les métiers du Groupe sont en nette croissance. Le chiffre d’affaires est en progression brute de + 10,2 %. Le Groupe réalise 89 % de son chiffre d’affaires en Europe et en Amérique du Nord, et 81 % sur le seul continent européen. La croissance brute du chiffre d’affaires (+ 2 074 m€) se décompose ainsi : - Croissance organique (+ 1 906 m€) ; - Effet de la hausse du prix du gaz (+ 690 m€) ; - Effets de périmètre (- 765 m€), dont - 1 099 m€ d'effets de sorties (dont cession d’Electrabel Netten Vlaanderen - 388 m€, actifs d’Agbar - 80 m€, de SES - 232 m€ et de SEI - 222 m€) et + 334 m€ d'effets de sociétés entrantes, notamment en Italie (ALP Energie Italia) ; - Effets de change (+ 243 m€), dont + 101 m€ pour le Real Brésilien et + 93 m€ pour le dollar US. 1. Cf. tableau de présentation des données comparables en page 5. 2.
Les analyses d'évolution du chiffre d'affaires sont effectuées par rapport à un chiffre d'affaires 2005 pro forma. Le rapprochement avec le chiffre d'affaires publié au 30 juin 2005 est présenté en page 6.

CONTRIBUTION AU CHIFFRE D'AFFAIRES PAR DIVISION 
SUEZ Energie Europe (3)8 3917 04319,1%13,5%
SUEZ Energie International (3)3 0582 77310,3%9,2%
SUEZ Energie Services 5 3625 1544,0%6,7%
SUEZ Environnement 5 5425 3084,4%6,7%
TOTAL GROUPE 22 35320 27910,2%9,5%
(1) Le Groupe applique les interprétations relatives aux droits d'utilisation (IFRIC 4) ainsi que celles, toujours provisoires, relatives aux concessions. De ce fait, les analyses d’évolution du chiffre d’affaires sont effectuées par rapport à un chiffre d’affaires 2005 pro forma incluant ces éléments. Pour mémoire, le chiffre d’affaires du 1er semestre 2005 publié s’élevait à 20 227 m€. (2) Cf. tableau de présentation des données comparables en page 5. (3) Au total, les ventes du segment gaz et électricité (constitué de SUEZ Energie Europe et SUEZ Energie International) s’élèvent à 11 449 m€, avec une croissance organique de + 12,3 %.

SUEZ ENERGIE EUROPE SUEZ Energie Europe8 3917 04319,1%13,5%En millions d'euros30 juin 2006Variation bruteCroissance organique30 juin 2005 proforma Les activités de Suez Energie Europe sont en croissance brute de + 19,1 % (+ 1 348 m€) à fin juin 2006. Sur base comparable et notamment hors effet prix du gaz (+ 542 m€), la croissance organique du chiffre d’affaires est de + 973 m€. - ELECTRICITE Les ventes d’électricité se sont élevées à 4 888 m€ au 1er semestre 2006, en croissance organique de + 18,4 %. Cette progression résulte principalement de la hausse généralisée des prix de marché observée depuis le second trimestre 2005 et qui est consécutive à celle des combustibles fossiles, et de l’accroissement des volumes vendus hors Benelux. - En Belgique, les volumes vendus ont diminué de 2,3 %. La hausse des volumes vendus dans les segments Business (industrie et revendeurs) est plus que compensée par une baisse des volumes vendus sur les marchés en gros. Le chiffre d’affaires correspondant a néanmoins augmenté de 7,7 %, principalement suite à la hausse des prix. - Aux Pays-Bas, les quantités vendues (11 TWh) sont restées stables mais l'augmentation des prix a néanmoins conduit à un accroissement de 20,5 % du chiffre d'affaires. - Dans le reste de l’Europe, l’évolution des ventes d’électricité continue d’être caractérisée par une croissance à deux chiffres (tant en valeur qu’en volume) sur presque tous les marchés grâce aux succès commerciaux, au démarrage ou re-démarrage d’installations de production et à la hausse des prix. Plus du tiers des ventes d’électricité en Europe (28 TWh) est réalisé en dehors du Benelux. - GAZ Abstraction faite de la hausse du prix du gaz n’ayant pas de répercussion sur les marges, les ventes de gaz réalisées par Electrabel sont en croissance organique de 146 m€, soit + 11,3 %. Outre l’accroissement des ventes de gros, les augmentations résultent notamment des conditions hivernales plus rigoureuses en 2006 qu’en 2005. Cet effet a néanmoins été atténué par la baisse des parts de marché en Belgique.

Distrigaz a connu une hausse de ses ventes aux distributeurs (essentiellement due à l’hiver froid), a obtenu de nouveaux succès commerciaux en France et a réalisé des premières percées aux Pays-Bas. Néanmoins Distrigaz affiche globalement une légère décroissance organique (- 11 m€ ; - 1 %) suite à la forte baisse des ventes de cargaisons de GNL (opportunités exceptionnelles saisies en 2005) et des ventes aux centrales électriques hors groupe. - AUTRES ACTIVITÉS La baisse du chiffre d’affaires (sans effet sur les marges) généré par les autres activités provient de la cession par le groupe de sa filiale Electrabel Netten Vlaanderen au nouvel opérateur unique Eandis constitué au cours du 1er trimestre 2006 et filiale à 100 % des intercommunales mixtes gestionnaires des réseaux de distribution flamands. ?? SUEZ ENERGIE INTERNATIONAL SUEZ Energie International3 0582 77310,3%9,2%En millions d’euros30 juin 2006Variation bruteCroissance organique30 juin 2005 proforma SUEZ Energie International progresse de + 9,2 % (soit + 258 m€) à périmètre, change et prix du gaz comparables. Cette nouvelle augmentation est le fruit du dynamisme commercial de SEI dans un environnement international en forte croissance économique, de la hausse des prix liée à la réduction des réserves de capacité de production électrique dans de nombreux marchés et de l’augmentation des prix des combustibles. Plus précisément, cet accroissement de l’activité provient : - De l’Amérique du Nord (+ 106 m€) avec, principalement le succès commercial de SERNA (SUEZ Energy Resources North America), dans l’activité de vente directe d’énergie aux clients industriels et commerciaux (+ 125 m€), partiellement compensé par la diminution du chiffre d’affaires en SLNG NA provenant de moindres volumes. - De l'Asie/Moyen-Orient (+ 99 m€) dont l’accroissement des ventes en Thaïlande (+ 37 m€) et en Turquie (+ 33 m€) s’explique essentiellement par l’effet de l'augmentation des prix de l'électricité traduisant l'évolution des combustibles. - De l'Amérique Latine (+ 57 m€) et particulièrement au Brésil où les ventes ont augmenté de + 47 m€ suite notamment à l’effet du remplacement de la dernière tranche courant 2005 des volumes contractuels initiaux par de nouveaux contrats bilatéraux avec des distributeurs et des clients industriels. Le Pérou enregistre quant à lui une croissance de + 12 m€ provenant principalement de l’accroissement des ventes de gaz. ?? SUEZ ENERGIE SERVICES SUEZ Energie Services5 3625 1544,0%6,7%En millions d’euros30 juin 2006Variation bruteCroissance organique30 juin 2005 proforma La progression organique des activités de SUEZ Energie Services est de + 334 m€ (+ 6,7 %). Elle est particulièrement soutenue dans les métiers d'installation et de maintenance en France (+ 165 m€, + 12,2 %).

Chez Ineo, la croissance est notamment portée par la bonne progression des activités auprès des clients des secteurs tertiaires et infrastructure (transport, telecom, éclairage public…). Les activités de services en France (Elyo) enregistrent une croissance organique de + 9,2 % du fait des développements commerciaux et des travaux complémentaires, et plus marginalement des impacts tarifaires (renégociations ou répercussion de la hausse du prix des énergies) et d’une rigueur climatique accrue. A l’international, SES a bénéficié d’une croissance de ses activités, notamment en Suisse et en Italie. 
SUEZ ENVIRONNEMENT 
SUEZ ENVIRONNEMENT 5 5435 3084,4%6,7%
Eau Europe (1)1 8241 7603,7%6,4%
Propreté Europe2 4352 2617,7%5,7%
Degrémont48741317,8%16,2%
International 797874-8,9%5,2%

Croissance organiqueEn millions d’euros30 juin 200630 juin 2005 proformaVariation brute
(1) Eau Europe inclut le chiffre d'affaires d'Aguas Andinas – présenté dans l'International dans le communiqué du 30 juin 2005 pour 88,5 m€, Aguas Andinas étant désormais détenue et consolidée uniquement via Agbar. La croissance organique de Suez Environnement s’établit à + 341 m€ soit + 6,7 %. - Les activités Eau Europe affichent une croissance de + 6,4 % (+ 108 m€), pour moitié assurée par Agbar en Espagne (+ 59 m€, soit + 8,3 %) notamment dans ses activités eau et assainissement, et par la France (+ 37 m€, soit + 4,4 %), malgré une baisse des volumes mis en distribution avec la signature de nouveaux contrats d’assainissement et de prestations de travaux. - L’activité Propreté Europe progresse en France (+ 50 m€ soit + 4,1 %), en raison de l’augmentation des volumes traités (incinération, tri, mise en décharge). La propreté en Allemagne et en Europe Centrale enregistre une forte croissance d'activité (respectivement + 33 m€ soit + 16,5 %, et + 20 m€ soit + 37,8 %), suite à la mise en service au second semestre 2005 de nouvelles unités de tri et d'incinération. - Degrémont bénéficie de l’avancement des grandes affaires à l’international (Perth en Australie, Halifax, contrats en Algérie, au Mexique…) qui portent la croissance organique à + 68 m€, soit + 16,2 %. - L’International enregistre une croissance organique positive (+ 39 m€ soit + 5,2%), qui provient notamment de la montée en puissance des contrats d’eau en Chine (+ 15,0 %), de la hausse des prix et des volumes au Maroc (Lydec + 4.2 %) et dans la propreté en Australie (+ 6,2 %). Enfin, suite à la sortie annoncée du contrat de Buenos Aires, la contribution d’Aguas Argentinas est limitée aux deux premiers mois de l’année 2006.

..

Groupe industriel international, SUEZ conçoit des solutions durables et innovantes dans la gestion de services d’utilité publique en tant que partenaire des collectivités, des entreprises et des particuliers. Le Groupe se donne pour mission de répondre aux besoins essentiels dans l’électricité, le gaz, les services à l’énergie, l’eau et la propreté. Coté à Bruxelles, Luxembourg, New York, Paris et Zurich, SUEZ est représenté dans l’ensemble des principaux indices internationaux : CAC 40, BEL 20, DJ STOXX 50, DJ EURO STOXX 50, Euronext 100, FTSE Eurotop 100, MSCI Europe et ASPI Eurozone. Le Groupe compte 157 639 collaborateurs pour un chiffre d’affaires en 2005 de 41,5 milliards d’euros, dont 89 % est réalisé en Europe et en Amérique du Nord. Disclaimer Le présent communiqué de presse contient certaines données non historiques constituant des déclarations à caractère prévisionnel, et notamment les déclarations prospectives concernant des évènements, tendances, plans ou objectifs futurs. Ces déclarations sont fondées sur les vues et hypothèses actuelles du management et sont sujettes à des risques et aléas importants susceptibles d’entraîner une différence significative entre les résultats réels et ceux contenus explicitement ou implicitement dans ces déclarations (ou les résultats antérieurs). Des informations supplémentaires concernant ces risques et aléas figurent dans les documents déposés par SUEZ auprès de la US Securities and Exchange Commission et de l’Autorité des Marchés Financiers. Les déclarations prévisionnelles sont présentées à la date du communiqué, et SUEZ ne s’engage pas à les mettre à jour ou les réviser, que ce soit du fait de nouvelles informations, d’évènements futurs ou pour toute autre raison. Contacts Presse : +33(0)1 40 06 66 51 Contacts Analystes :+33(0)1 40 06 65 31 Ce communiqué est également disponible sur internet : http://www.suez.com

Copyright  2006 Ernstrade