Bourse FRANCE
SRD
EUROLIST A
EUROLIST B
EUROLIST C
Marche Libre
CAC 40
SBF 120
SBF 250
MIDCAC
Bourse EUROPE
Bourse Allemagne
Bourse Angleterre
Bourse Autriche
Bourse Belgique
Bourse Danemark
Bourse Espagne
Bourse Finlande
Bourse Grece
Bourse Islande
Bourse Luxembourg
Bourse Italie
Bourse Norvege
Bourse Pologne
Bourse Portugal
Bourse Pays-Bas
Bourse Suede
Bourse Suisse

Bourse Europe Est

 


Accueil


Profil & New PEUGEOT

PSA Peugeot Citroën : progression des ventes de 2,7% en 2004 

Les faits marquants

• 3 375 000 véhicules vendus 
• Croissance de 2,7% sur l’année
• Succès des lancements Peugeot 407 et Citroën C4
• 28,2% des ventes réalisées hors Europe Occidentale

Avec 3 375 000 véhicules vendus dans le monde en 2004, contre 3 286 100 en 2003, les ventes de PSA Peugeot Citroën sont en progression de 2,7% par rapport à l’année précédente. La poursuite de la croissance du groupe PSA Peugeot Citroën a été réalisée en 2004 dans un environnement marqué par la stabilité du marché français et l’accroissement des offres promotionnelles sur le marché européen.

En 2004, le groupe représente ainsi 5,6% du marché mondial.

Les points forts du groupe PSA Peugeot Citroën en 2004
• Le lancement de la Peugeot 407 a été couronné de succès. Commercialisée en version berline en avril 2004 et depuis septembre en version SW, elle a été vendue à 151 000 exemplaires et atteint dès sa première année les objectifs ambitieux qui lui avaient été fixés.

• Pour la 4ème année consécutive, la Peugeot 206 demeure une référence avec près de 800 000 ventes. 

• La Peugeot 307, confortée par le lancement de la version coupé cabriolet en septembre 2003 et de sa version tricorps en Chine en août 2004, a été vendue à 581 000 exemplaires, un volume en croissance de 4% dans un segment qui a vu le lancement de nombreux modèles concurrents.

• Pour la marque Citroën, l’année 2004 aura été marquée par le lancement réussi de C4 à la fin de l’automne avec 39 000 ventes. La nouvelle C5 a également rencontré un accueil très favorable et 25 000 commandes ont déjà été enregistrées depuis octobre. 

• La gamme compacte de Citroën continue sa progression en 2004, avec une croissance de 4,7%. Les Citroën C3 et C3 Pluriel ont connu une légère baisse à 363 000 unités compensée par la Citroën C2 qui s’est vendue à 155 000 unités.

• La Citroën Xsara Picasso maintient son niveau à 220 000 ventes et démontre une bonne capacité de résistance dans un segment en plein renouvellement.

• Avec 318 000 ventes, les Citroën Berlingo et Peugeot Partner continuent de progresser année après année. 

Les marchés d’Europe de l’Ouest

2 412 000 véhicules (VP + VUL) ont été immatriculés par PSA Peugeot Citroën sur le marché européen occidental en 2004.
Avec des immatriculations en recul de 1,9% dans un marché en progression de 2,9%, la part de PSA Peugeot Citroën sur l’ensemble des 17 pays européens s’établit à 14,7% contre 15,4% en 2003. 

2004 a été, comme annoncé, une année de transition pour le groupe marquée par des renouvellements importants en cours d'année des gammes Peugeot et Citroën : lancements de la 407, de la nouvelle C5 et de la C4. Le retrait de la performance du groupe s’explique par cette transition mais aussi par la volonté de privilégier la rentabilité par rapport aux volumes dans un contexte commercial tendu. 

Le groupe PSA Peugeot Citroën est 1er sur les marchés français, espagnol, belge, portugais et danois ; il est 2ème sur les marchés italien, autrichien, néerlandais, grec et suisse. Sa pénétration est supérieure à 10% dans 14 des 17 pays d’Europe de l’Ouest.

• En France, le groupe, premier constructeur, atteint une part de marché de 31,9% avec 772 079 véhicules immatriculés (VP + VUL), soit un recul de 2,7% de ses ventes.

• En Espagne, le groupe PSA Peugeot Citroën, avec une part de 21,4%, confirme sa première position sur le marché (VP + VUL). Citroën, deuxième marque du marché VP et première sur le marché VUL, enregistre 209 000 immatriculations, soit une progression de 5% dans un marché en hausse de 10,3%. Avec 187 000 immatriculations, Peugeot progresse de 5,9%.

• En Grande-Bretagne, troisième marché du groupe en volume, PSA Peugeot Citroën atteint une part de marché de 10,8% (VP + VUL). Dans ce pays, le groupe a décidé comme en 2003 d’être moins actif sur les segments de marché les moins rentables. Il enregistre un recul de 9% de ses ventes en 2004.

• En Allemagne, dans un contexte marqué par la multiplication des offres promotionnelles, PSA Peugeot Citroën atteint 5,6% de part de marché (contre 5,9% en 2003 et 5,4% en 2002) avec 194 000 véhicules vendus. 

• En Italie, le groupe enregistre une progression pour la troisième année consécutive. PSA Peugeot Citroën progresse de 2,3% et atteint 11% de part de marché avec 271 000 immatriculations. Ce succès est notamment lié à celui de Citroën qui progresse de 12,2% (grâce en particulier à la C3 et à la C2).

Les marchés hors Europe de l'Ouest

Hors Europe, les ventes du groupe en 2004 atteignent 951 000 véhicules (698 000 pour Peugeot et 253 000 pour Citroën), en hausse de 16,3%. Ce volume représente 28,2% des ventes mondiales du groupe, contre 24,9% en 2003 et 21,7% en 2002.

• En Amérique latine dans un contexte de reprise des marchés automobiles, les ventes de PSA Peugeot Citroën se sont établies à 143 000 voitures, en progression forte de 31%.
Au Brésil, les ventes du groupe progressent de 12,5%. PSA Peugeot Citroën obtient ainsi une part de marché de 4,3%. En Argentine, dans un marché qui reprend de la vigueur, le groupe a pratiquement doublé ses ventes à 33 000 unités avec une part de marché qui atteint 12,2%.

• En Europe centrale et orientale, après une croissance de 28% en 2003, les ventes progressent légèrement de 1%, à 220 000 voitures. Dans les 6 principaux pays d’Europe centrale (Pologne, Hongrie, République Tchèque, Slovénie, Croatie, Slovaquie) plus la Turquie, la part de marché de PSA Peugeot Citroën s’établit à 10,2% avec 166 000 véhicules immatriculés. 

• En Chine, dans un contexte de baisse des prix, de concurrence accrue et de ralentissement de la croissance du marché, les ventes du groupe, après avoir quasiment doublé entre 2001 et 2003, sont en baisse de 13% à 90 000 unités. La poursuite du plan produit prévoyant chaque année le lancement d’un nouveau véhicule (Peugeot 206 en fin d’année 2005) et l’introduction de la marque Peugeot concrétisée par le lancement cet été de la 307 tricorps doivent permettre à Dongfeng Peugeot Citroën Automobiles (DPCA) de retrouver la croissance de ses ventes. 

• En Iran, le groupe enregistre une forte progression des ventes d’éléments détachés qui passent de 199 000 unités en 2003 à 293 000 en 2004 (dont 281 000 pour Peugeot).
 

Perspectives 2005

L’offensive produit du groupe amorcée par les lancements en 2004 des Peugeot 407 berline et SW, de la nouvelle Citroën C5, des Citroën C4 berline et coupé va se poursuivre avec les lancements annoncés des Peugeot 1007 et 107 et de la Citroën C1 d’ici la mi-2005. 

Dans ce contexte de renouvellement majeur de ses gammes mais aussi d’un marché qui restera probablement marqué par l’agressivité des offres commerciales, le groupe vise en 2005 une croissance modérée de ses ventes.


Copyright  2004 - 2005 Ernstrade
Bourse ETATS UNIS
Bourse NASDAQ
Bourse NYSE
Bourse ASE
Bourse Philadelphia
Bourse Boston
Bourse AMERIQUES
Bourse Bresil
Bourse Canada
Bourse Jamaique
Bourse Trinidade

Avertissement légal - Contact Webmaster - Partenaires