plus500

CODE FR0000120669 - ES

Esso SAF raffine et distribue des produits pétroliers et produit également du brut et du gaz naturel.

http://www.esso.com



05/10/06 ESSO : RESULTATS CONSOLIDES DU PREMIER SEMESTRE 2006
Résultat net de 157 millions d’euros reflétant la hausse des marges de raffinage au second trimestre et une nouvelle progression de la valeur des stocks
1. Le résultat opérationnel du groupe s’établit à 196 millions d’euros et tient compte d’un effet prix sur stocks positif de 82 millions d’euros.
Hors effet prix sur stocks, le résultat opérationnel est de 114 millions d’euros contre 51 millions d’euros au premier semestre 2005, soit une progression de 63 millions. Cette amélioration résulte d’une part de la réduction des charges opérationnelles non récurrentes correspondant aux provisions pour réorganisations et d’autre part d’une amélioration, en moyenne, des marges de raffinage par rapport au premier semestre 2005. Ces marges, en très net repli en début d’année par rapport aux niveaux élevés atteints au second semestre 2005, ont ensuite progressé au cours du second trimestre.
Par contre, l’environnement haussier et toujours volatil des marchés des produits pétroliers a continué de peser sur les marges des activités de distribution dans un marché toujours très compétitif où les prix hors taxes des produits mis à la consommation sont restés parmi les plus bas d’Europe.
2. Le résultat financier s’élève à 21 millions d’euros dont 11 millions d’euros d’effets de change positifs générés par la baisse du dollar sur la période. Après prise en compte des impôts courants et différés, le résultat net du groupe, avant prise en compte du résultat net des activités en cours de cession, est de 144 millions d’euros.
3. Le résultat net des activités d’Exploration / Production, en cours de cession au 30 juin 2006, est de 13 millions d’euros, à comparer à un résultat de 12 millions d’euros au premier semestre 2005, la poursuite de la hausse des prix du pétrole brut ayant permis de compenser le déclin naturel de la production. Esso SAF a conclu le 10 juillet 2006 la vente à Vermillion REP SAS de sa part de 89,9 % dans sa filiale
d’Exploration / Production, Esso REP. Le résultat de cession sera pris en compte dans le résultat du second semestre 2006.
4. Au total, le résultat net du groupe s’élève à 157 millions d’euros (dont part du groupe : 156 millions d’euros), à comparer à un bénéfice de 144 millions d’euros au premier semestre 2005 (dont part du groupe : 143 millions d’euros).
Hors impact de l’effet prix sur stock, le résultat net aurait été de 103 millions d’euros à comparer à 33 millions d’euros pour le premier semestre 2005.

13/04/06 UN NOUVEAU PRESIDENT POUR ESSO
La nomination de Francis Duseux comme Président-Directeur Général d'Esso S.A.F. à compter du 1er mai 2006 sera proposée lors de la réunion du Conseil d’Administration du 28 avril en remplacement de Dominique Badel qui prend sa retraite à l’âge normal de
départ dans les sociétés du groupe en France. Il est prévu que Francis Duseux, qui sera en charge de la coordination de l’ensemble
des activités du groupe ExxonMobil en France, soit également nommé dans les prochaines semaines à la tête de ses autres filiales françaises. Il conservera en outre ses fonctions actuelles de directeur « Distribution et pipelines » pour l’Europe.

18/10/05 Esso et Vermilion entrent en négociation exclusive pour la cession d’Esso REP
Esso S.A.F. annonce qu'elle entre en négociation exclusive avec Vermilion sur un projet d'achat par cette s ociété des titres d'Esso REP détenus par Esso S.A.F..
Esso S.A.F. avait annoncé le 8 décembre 2004 qu'elle allait solliciter des offres d'achat pour la part d'environ 90 % qu'elle détient dans Esso REP, sa filiale d'exploration - production. L'accord de cession restera soumis à la levée de conditions suspensives usuelles pour ce
genre de transaction, parmi lesquelles l'obtention des autorisations administratives requises et ne pourra être conclu qu’après consultation des instances représentatives du personnel. Esso REP dont l'activité est entièrement située sur le territoire métropolitain français a produit
242 000 tonnes de pétrole brut en 2004. Elle opère 7 champs situés en Aquitaine et dans le Bassin Parisien. Elle vient de procéder à la découverte d'un nouveau champ en Aquitaine et détient en outre des participations dans 2 champs dans le Bassin Parisien qu'elle n'opère pas elle-même. Vermilion avait déjà racheté en 1997 plusieurs champs à Esso REP, dont le champ de Parentis.
Ces champs sont toujours exploités par cette société.Contact : Emmanuel du Granrut - 01 47 10 60 89

ESSO: PROGRESSION DU RESULTAT CONSOLIDE EN 2004
Le résultat net de 134 millions d'euros reflète l'amélioration des marges de raffinage au second semestre 2004.
Le Conseil d'Administration, réuni le 23 mars 2005 sous la présidence de Dominique Badel, a examiné les comptes consolidés de l'exercice 2004.
1. Le résultat d'exploitation de l'activité Exploration/Production est positif de 23 millions d'euros, à comparer à 19 millions d'euros réalisés en 2003. Cette hausse du résultat, malgré le déclin naturel de la production, résulte principalement de l'augmentation des prix du pétrole brut 
2. Le résultat d'exploitation de l'activité Raffinage/Distribution est positif de 179 millions d'euros à comparer à 97 millions d'euros en 2003. Cette évolution est le reflet d'une amélioration des marges de raffinage au deuxième semestre 2004 dont Esso a bénéficié dans un contexte caractérisé par une hausse continue du prix du baril suivie d'une forte baisse en fin d'année.
La hausse des produits pétroliers a, par ailleurs, défavorablement pesé sur les marges de distribution, particulièrement dans le réseau de stations-service.
Le volume de nos ventes sur le marché intérieur a progressé de 6 % sur l'année.
3. Au total, le résultat d'exploitation du groupe est positif de 202 millions d'euros, à comparer à un résultat de 116 millions d'euros en 2003.
4. Le résultat financier est positif de 17 millions d'euros, à comparer à un résultat de 27 millions d'euros en 2003. Les effets de change positifs générés par la baisse du dollar sur la période ont été plus faibles qu'en 2003, le dollar s'étant raffermi au premier semestre 2004 avant de s'affaiblir de nouveau sur le second semestre.
5. Au total, après prise en compte d'éléments exceptionnels négatifs de 4 millions, des impôts pour 72 millions, de la participation des salariés et des intérêts minoritaires pour 9 millions, le résultat net du groupe est positif de 134 millions d'euros, à comparer à un résultat positif de 65 millions d'euros en 2003.
Commentant ces résultats, Dominique Badel a déclaré : "Le redressement des marges de raffinage, notre bonne performance opérationnelle et les résultats enregistrés au cours du second semestre de l'année 2004 sont encourageants mais l'environnement économique toujours incertain et très compétitif nous conduit à maintenir nos efforts d'optimisation et de rationalisation en
poursuivant notre intégration au sein du groupe ExxonMobil" L'Assemblée Générale aura lieu le 27 juin 2005, au siège social de la société, 2 rue des Martinets à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine).
DIVIDENDE PAR ACTION PROPOSE
Le Conseil d'Administration a arrêté les comptes d'Esso S.A.F. pour l'exercice 2004. Le résultat net est positif de 175 millions d'euros. Le Conseil recommandera à l'Assemblée Générale la distribution d'un dividende de 84 millions d'euros, représentant un dividende de 6,50 euros par action. Le dividende net total payé au titre de 2003 avait été de 5,00 euros par action.
Un acompte de 2,50 euros par action ayant déjà été versé le 20 octobre 2004, le solde du dividende ressortirait à 4,00 euros par action. Il est prévu de le mettre en paiement le 19 juillet 2005. Le groupe Esso S.A.F. présentera ses comptes consolidés aux normes IFRS à l'occasion de la publication de ses comptes semestriels arrêtés au 30 juin 2005. Ceux-ci comprendront également
un retraitement proforma des comptes 2004 aux nouvelles normes.
Au 31/12/2004, les principaux impacts des retraitements IFRS concernant la valorisation des immobilisations et la réévaluation des participations à leur 'juste valeur', la valorisation des inventaires suivant la méthode FIFO et la prise en compte des engagements de retraite en provisions pour risques et charges se traduisent, après prise en compte d'impôts différés, par une réévaluation des capitaux propres de l’ordre de 415 M€.
Conformément aux recommandations de l'AMF, la valorisation des principaux impacts du passage aux normes IFRS et la réévaluation des capitaux propres correspondante, dont le détail figurera dans le Rapport de Gestion 2004, ont été audités par les Commissaires aux Comptes du groupe.

Copyright  2017  Ernstrade.com