Accueil Ernstrade Bourse Actualite Stock

plus500

CODE FR0000185423 - DAR

Issu de la scission de Damart, en juillet 2002, en 2 entités cotées (Damaretx et Somfy International), Damartex est spécialisé dans l'habillement des seniors de plus de 50 ans. L'activité de Damartex s'articule autour de 2 pôles :
- prêt-à-porter (féminin et masculin) : distribution de vêtements, d'articles de corseterie, de chaussures et d'accessoires pour la maison. Le groupe a lancé au printemps 2003 la gamme " climatisante " Océalis (fibres mélangées à de la céramique)
- sous-vêtements : fabrication et commercialisation de sous-vêtements sous les marques Damart et Thermolactyl
De façon marginale, Damartex exploite des marques telles que De Brett en Angleterre ainsi que Nature et Liberté, Sedagyl et Jours Heureux en France.
Les produits sont commercialisés au travers de 2 canaux de distribution : la vente par correspondance (courrier, téléphone, fax, minitel, Internet pour environ 65% des ventes et 10 millions de clients actifs à l'échelle européenne) et un réseau constitué de 130 magasins en Europe, dont 67 en France.

http://www.damartex.com



17.10.2013 Damartex Chiffre d’affaires du premier trimestre de l’exercice 2013-2014
CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDE (en millions d’euros) 2012/13 2013/14 Variation
PREMIER TRIMESTRE 137,3 146,5 +6,7%

Le chiffre d’affaires du 1er trimestre 2013/2014 inclut le chiffre d’affaires de Coopers Of Stortford à partir du 1er juillet 2013.
Le premier trimestre de l’exercice 2013/2014 s’est soldé par un chiffre d’affaires de 146,5 M€, en croissance de +6,7% du fait de l’intégration de Coopers of Stortford, de la bonne tenue du marché anglais et du développement des ventes sur le web. Ce trimestre s’est également inscrit
en légère hausse de +0,3% à périmètre et taux de change constants.
 
• Le chiffre d’affaires de la vente par catalogues ressort à 106,4 M€, en croissance de +6,0% et quasi stable à -0,3% à périmètre et taux de change constants. Les difficultés du marché français ont été compensées par la vigueur de la consommation au Royaume uni.
 
• Les magasins enregistrent un chiffre d’affaires stable de 31,4M€, en retrait de -1,8% à périmètre et taux de change constants. La qualité de
l’offre et le professionnalisme des équipes en magasin permettent d’enrayer le déficit de fréquentation constaté ces derniers mois,
particulièrement sur le marché français.
 
• L’activité web, quant à elle, réalise un chiffre d’affaires de 8,7 M€, en hausse de +59,7% (+25,2% à périmètre et taux de change constants).
Cette performance est le fruit des efforts réalisés sur le contenu des différents sites marchands du Groupe.
 
Compte tenu de la saisonnalité des ventes, ce premier trimestre ne préjuge pas de la situation à venir.
Les efforts du Groupe continuent de se porter sur l’amélioration de la profitabilité. Néanmoins, les incertitudes conjoncturelles toujours présentes, l’incitent à la plus grande prudence.



26/04/07 Information financière des neuf premiers mois  de l’exercice 2006-2007

Activité
Le chiffre d’affaires ressort à 433,7 M€ sur les neuf premiers mois de l’exercice, en baisse de 2,6% par rapport à l’an dernier sur la même période, et à 139,7 M€ sur le troisième trimestre, en retrait de 1,3%.
La France s’inscrit en baisse de 3,7% sur les neuf premiers mois de l’exercice et de 2,0% sur le troisième trimestre, et l’International en retrait de 1,0% sur les neuf premiers mois et de 0,4% sur le troisième trimestre.
Le recul enregistré au troisième trimestre traduit des évolutions contrastées entre le début et la fin du trimestre, et masque notamment une inflexion sur les deux derniers mois. La saison Automne – Hiver s’est, en effet, achevée dans un contexte difficile (persistance des mauvaises conditions de marché). Aussi, le niveau d’activité est-il demeuré faible en janvier. Il s’est, en revanche, nettement redressé à partir de février, mois de lancement des collections de la saison Printemps – Eté, tendance qui s’est poursuivie en mars.
Autres informations
La présentation des comptes du premier semestre a été l’occasion de préciser que les résultats du second semestre devraient s’inscrire en hausse par rapport à l’an dernier sur la même période. La progression escomptée ne devrait, toutefois, pas permettre de compenser la baisse enregistrée au premier semestre.
La tenue de l’activité et l’évolution des charges sur le troisième trimestre conduisent à confirmer cette perspective.
Rappel
Damartex est l’un des tout premiers distributeurs européens de vêtements et accessoires pour seniors. Ses canaux de distribution sont les catalogues (vente à distance) et les magasins, et ses principaux marchés sont la France, la Grande-Bretagne et la Belgique.

Contacts 
05/03/07 Résultats du premier semestre  de l’exercice 2006-2007
Le Conseil de Surveillance de Damartex a examiné le 5 mars 2007 les comptes semestriels, arrêtés au 31 décembre 2006, de la société et ses filiales.
Activité
Le chiffre d’affaires ressort sur le premier semestre à 294,0 M€, en baisse de 3,2% par rapport à l’an dernier sur la même période. 
La France s’inscrit en recul de 4,5% et l’International en retrait de 1,3%.
Cette baisse d’activité est essentiellement imputable à la faiblesse de la consommation dans l’habillement et, plus précisément, au niveau élevé des températures, notamment en France, sur la saison automne - hiver. 
Résultats
Le résultat opérationnel courant passe sur le semestre de 16,3 à 9,3 M€ (-42,8%). Il représente à ce niveau 3,2% du chiffre d’affaires, soit 4,2 % hors impacts des développements.
La France voit sa contribution baisser de 10,5 à 5,2 M€ et l’International de 5,8 à 4,1 M€. 
Le résultat net passe, pour sa part, de 12,3 à 6,9 M€ (-43,8%). Il tient compte d’un faible montant d’éléments exceptionnels et de frais financiers et d’une diminution des impôts. 
Cette baisse des résultats s’explique par le déficit d’activité sur la fin de saison, pour la première fois depuis 2000, ainsi que par les chantiers en cours : élargissement du portefeuille de produits, redéploiement des systèmes d’information, renforcement des ressources humaines, développement des nouveaux pays.
Situation financière
L’excédent financier net à fin décembre ressort à 28,1 M€, en retrait de 7,2 M€ par rapport à l’an dernier à pareille date. 
Ce recul résulte de l’augmentation des besoins en fonds de roulement et, plus particulièrement, de la baisse des dettes fournisseurs et la hausse des créances clients. Les stocks sont, en revanche, en nette diminution.
Perspectives
Les résultats du premier semestre ont conduit le Groupe à prendre des mesures tactiques de réduction des coûts qui donneront leur plein effet sur l’exercice 2007 - 2008. Au delà, Damartex entend se donner les moyens de maintenir ses investissements commerciaux grâce à un abaissement structurel de son point mort. Ces actions lui permettront, d’une part, de poursuivre l’amélioration de sa rentabilité entamée depuis 2000, d’autre part, de trouver les marges de manœuvre économiques nécessaires à son ambition européenne


Copyright   2013  Ernstrade.com