plus500
 
Code ISIN : FR0000032278 - COMPARTIMENT C

A propos de Latécoère
Groupe international partenaire de « rang 1 » des grands avionneurs mondiaux (Airbus, Embraer, Dassault, Boeing, Bombardier), Latécoère
intervient dans tous les segments de l’aéronautique (avions commerciaux, régionaux, d’affaires et militaires), dans trois domaines d’activités :
- Aérostructure Industrie (58% du CA) : tronçons de fuselage et portes.
- Aérostructure Services (14% du CA) : études, calcul et définition de produits industriels - conception, réalisation et maintenance
d’outillages et machines spéciales.
- Systèmes d’Interconnexion (28% du CA) : câblage, meubles électriques et équipements embarqués.
Le Groupe employait au 31 décembre 2015, 4 905 personnes dans 10 pays différents.
Au 31 décembre 2015, le chiffre d'affaires consolidé est de 712,4 M€ et le portefeuille de commandes, sur la base d’une parité €/$ de 1,35, s’élève à
2,6 Mds €.
Latécoère, société anonyme au capital de 186 694 330 € divisé en 93 347 165 actions d’un nominal de 2 €, est cotée sur Euronext Paris -
Compartiment B. Codes ISIN : FR0000032278 - Reuters : LAEP.PA - Bloomberg : LAT.FP

http://www.latecoere-group.com/


26.07.2016 Latécoère Une activité en progression de 11,5% sur le 1er semestre 2016
résultant principalement de l’augmentation des cadences de l’A350 et d’un effet de base favorable
(+7,6% à taux de change constant) 1 er semestre
(en M€) 2016 2015 Var. (%)
Aérostructure 276,6 262,2 5,5%
- Aérostructure Industrie 217,3 216,1 0,5%
- Aérostructure Services 59,4 46,1 28,8%
Systèmes d'interconnexion 124,9 98,0 27,5%
Chiffre d'affaires total 401,6 360,2 11,5%
Une croissance de 7,6% à taux de change constant sur le 1er semestre 2016
Au 1 er semestre 2016, le chiffre d’affaires du Groupe Latécoère s’établit à 401,6 M€, en progression de 41 M€ (+11,5%). Par rapport au 1
er semestre 2015, le Groupe a bénéficié d’un effet de change positif relatif aux couvertures de change €/$ dénouées sur le 1 er semestre 2016.
À taux de change constant, la croissance ressort à 7,6%. Cette évolution dynamique s’appuie sur une forte croissance au sein des activités Aérostructures Services et Systèmes d’Interconnexion, amplifiée par un effet de base favorable.
Des évolutions au sein des branches reflétant leurs expositions respectives aux programmes actuels
L’activité de la branche Aérostructure Industrie s’inscrit en baisse de –4,0% à taux de change constant (217,3 M€ soit une hausse de 0,5% en données publiéés). Cette évolution est notamment marquée par la baisse des cadences de l’A330 (même si ces dernières ont été stables par rapport au trimestre précédent) et surtout par celle du B787 en raison de la volonté de Boeing de réduire ses en-cours maintenant que le programme est arrivé à maturité.
La branche Systèmes d’Interconnexion continue d’afficher une très forte progression de son activité avec un chiffre d’affaires de 124,9 M€ sur le premier semestre contre 98,0 M€ au premier semestre 2015 (20,3% à taux de change constant). Outre un effet de base favorable,
la branche a pleinement bénéficié de la montée en cadences du programme A350 sur lequel elle est fortement positionnée.
Commercialement, l’activité Systèmes d’Interconnexions a réussi à se positionner pour la première fois chez Embraer (développement des harnais du KC-390) et chez Novaer. Bien que peu significatifs à l’échelle du Groupe, le gain de ces contrats démontre la volonté et la capacité de la branche à élargir son portefeuille client. Par ailleurs, la branche a remporté la réalisation des cockpits panels de l’A400M.
Enfin, la branche Aérostructure Services confirme la bonne dynamique engagée au cours du second semestre 2015 avec un chiffre d’affaires qui s’élève à 59,4 M€ (+28,8% à taux de change constant). Tous les métiers de la branche ont contribué à cette progression. L’activité a été
soutenue dans les services d’ingénierie à Toulouse (avec notamment les travaux de développement du Beluga XL), dans les activités d’outillage mais aussi dans les filiales allemande et espagnole de la branche.
D’un point de vue plus général, cette croissance est le résultat de la forte dynamique commerciale de la branche dont le niveau de prises de commandes est important depuis mi-2015. Au cours du second trimestre, Latécoère Services s’est notamment vu confier
d’importants contrats dans le domaine spatial.

Perspectives
Comme annoncé en mars dernier (cf communiqué du 8 mars 2016), la croissance annuelle sur 2016 devrait être plus contenue que la forte progression enregistrée sur le premier semestre du fait de la forte activité enregistrée sur le second semestre 2015.

A propos de Latécoère
Groupe international partenaire de « rang 1 » des grands avionneurs mondiaux (Airbus, Embraer, Dassault, Boeing, Bombardier),
Latécoère intervient dans tous les segments de l’aéronautique (avions commerciaux, régionaux, d’affaires et militaires), dans trois domaines d’activités :
- Aérostructure Industrie (58% du CA) : tronçons de fuselage et portes.
- Aérostructure Services (14% du CA) : études, calcul et définition de produits industriels - conception, réalisation et maintenance d’outillages et machines spéciales.
- Systèmes d’Interconnexion (28% du CA) : câblage, meubles électriques et équipements embarqués.
Le Groupe employait au 31 décembre 2015, 4 905 personnes dans 10 pays différents.
Au 31 décembre 2015, le chiffre d'affaires consolidé est de 712,4 M€ et le portefeuille de commandes, sur la base d’une parité €/$
de 1,35, s’élève à 2,6 Mds €.
Latécoère, société anonyme au capital de 186 694 330 € divisé en 93 347 165 actions d’un nominal de 2 €, est cotée sur Euronext
Paris - Compartiment B. Codes ISIN : FR0000032278 - Reuters : LAEP.PA - Bloomberg : LAT.FP
CONTACTS
Olivier Regnard / Directeur Général Délégué Corinne Puissant / Relations Investisseurs
Tel. : 05 61 58 77 00 Tel. : 01 53 67 36 77 - cpuissant@actus.fr
olivier.regnard@latecoere.fr Anne-Catherine Bonjour / Relations Presse
Tel. : 01 53 67 36 93 - acbonjour@actus.fr



07.06.2016 Latécoère présente son projet1 Transformation 2020 et engage son repositionnement stratégique
Dans la continuité du plan Boost déployé avec succès depuis 2014, le projet stratégique Transformation 2020 vise à mettre le Groupe en capacité de bénéficier pleinement du prochain cycle de nouveaux programmes attendu entre 2020 et 2025, grâce à une compétitivité et une capacité d’investissement restaurées.
Le projet prévoirait une mutation en profondeur du schéma industriel du Groupe, condition indispensable à son repositionnement stratégique et son développement.
Le projet de redéploiement industriel en France intègrerait la création d’un nouveau site de production en région toulousaine.
Il nécessiterait une adaptation de l’organisation dans le cadre d’un Plan de Départ Volontaire suivi d’un Plan de Sauvegarde de l’Emploi, avec maintien en France, dans le Sud-Ouest du centre de décision du Groupe et des activités à haute valeur ajoutée dont l’ingénierie et la Recherche & Technologie.
Sur la période 2017-2021, Latécoère devrait consacrer près de 100 M€ à ses investissements industriels, doubler les ressources de ses projets de R&T et pouvoir ainsi se positionner pour le prochain cycle aéronautique.
Dans le cadre du recentrage du Groupe sur ses métiers clés, l’opportunité d’une cession de Latécoère Services est étudiée bien qu’aucune décision n’ait été prise à ce jour.
Le Groupe Latécoère a présenté aujourd’hui aux instances de représentation du personnel de Latécoère SA (Aérostructure Industrie) et de LATelec (Systèmes d’Interconnexion) le projet stratégique Transformation 2020, approuvé lors du Conseil d’administration qui s’est tenu le 6 juin 2016.
Ce projet vise à améliorer la compétitivité du Groupe et à l’adapter aux besoins de ses clients dans une industrie aéronautique en profonde mutation et un écosystème concurrentiel toujours plus exigeant.
Il permettrait aussi au Groupe de se repositionner stratégiquement :

en renforçant ses positions de leader sur les portes, les meubles avioniques et les harnais électriques ;
en développant sa présence sur des marchés adjacents à ses métiers clés et auprès de nouveaux clients par une combinaison renforcée de ses savoir-faire mécanique et électrique ;
en mettant à disposition des avionneurs et des compagnies aériennes, des produits modulaires d’infrastructure et d’interface permettant de simplifier l’installation des systèmes.

1 La mise en place de ce projet est soumise à l’information consultation préalable des instances
représentatives du personnel
2 L’ambition du Groupe est d’offrir des solutions « end to end » : du design jusqu’à l’installation en passant par l’assemblage et le support à la re-certification de ses produits.

L’adaptation du schéma industriel du Groupe se traduirait par :
un renforcement des sites de Gimont et Liposthey par le transfert de l’ensemble des activités du site de Tarbes et de certaines productions réalisées aujourd’hui à Toulouse sur le site de Périole ;
la création, à proximité du siège toulousain du Groupe, d’un nouveau site de production de plus d’une centaine de personnes et représentant un investissement de l’ordre de 20 M€ qui servira notamment à la ré-internalisation de la fabrication de certaines pièces ;
une nouvelle implantation en Bulgarie pour accueillir les activités de petit assemblage à faible valeur ajoutée ;
une poursuite de l’internationalisation avec le transfert de certaines activités pour une plus grande proximité avec les clients et la réduction des flux entre sites.
Les investissements prévus en France permettraient de préserver les savoir-faire fondamentaux du
Groupe et de développer un volume d’activité additionnel. Une meilleure allocation géographique des actifs industriels renforcerait ses avantages concurrentiels et ses capacités à développer de nouvelles activités au bénéfice des sites français.
Dans le cadre de l’ensemble des opérations envisagées, les effectifs du Groupe seraient adaptés au volume d’activité de Latécoère qui emploie aujourd’hui 4 9642 personnes dont 2 356 en France. Ainsi pour l’ensemble du Groupe, le projet pourrait conduire à la suppression nette de 236 postes (232 pour la branche Aérostructure et 4 pour les Systèmes d’Interconnexion).
La réunion des instances de représentation du personnel de Latécoère SA et de LATelec de ce jour a permis de remettre aux élus et aux délégués syndicaux les documents relatifs au Plan de Sauvegarde de l’Emploi. Les prochaines réunions marqueront l’entrée dans une période d’informationconsultation des CE, du CCE et des CHSCT des deux entités juridiques qui devrait finir début novembre 2016.
La direction souhaite favoriser le dialogue avec les partenaires sociaux dans la perspective d’aboutir à un accord sur les mesures sociales d’accompagnement conformément à l’esprit de la Loi de Sécurisation de l’Emploi. Le Groupe s’engage à faire du reclassement interne sa priorité absolue et à faciliter les reclassements au sein de la filière aéronautique dans la région. Un Plan de Départs Volontaires (PDV) sera également mis en place pour limiter l’impact social du projet. Le Groupe proposera par ailleurs des mesures d’accompagnement individuel de qualité à chaque salarié concerné par le projet.
Commentant le projet Transformation 2020, Frédéric Michelland, Directeur Général de Latécoère, a déclaré : « Grâce aux efforts importants mis en œuvre depuis plus de 2 ans avec le plan Boost, Latécoère a redressé sa performance opérationnelle et renforcé ses équilibres financiers.
Aujourd’hui, nous engageons, comme annoncé, notre projet stratégique -Transformation 2020- pour permettre à Latécoère de restaurer sa compétitivité et de réinvestir. Il a vocation à doter le Groupe d’un schéma industriel robuste et d’un programme d’investissements lui permettant de se
repositionner sur des segments à plus forte valeur ajoutée.
Je suis conscient de ce que représentent les mesures de ce projet pour l’ensemble des collaborateurs.
Elles sont pourtant indispensables si nous souhaitons garantir à notre Groupe pérennité et résilience et lui redonner les moyens de capter la part de la croissance à laquelle il peut légitimement prétendre, en particulier, dans les futurs nouveaux programmes à l’horizon 2020-2025.

2 Effectifs au 30 avril 2016

Une nouvelle histoire se profile pour Latécoère et si la réorganisation en est un des chapitres, c’est
bien d’une ambition industrielle dont il est question. Nous sommes aujourd’hui un acteur et un
partenaire majeur de l’industrie aéronautique et nous comptons bien l’être encore davantage
demain au côté de nos clients actuels et futurs. »
La cotation des titres de Latécoère suspendue ce jour le 7 juin 2016, à la demande de la société,
reprendra le 8 juin 2016 à l'ouverture des marchés.
A propos de Latécoère
Groupe international partenaire de « rang 1 » des grands avionneurs mondiaux (Airbus, Embraer, Dassault, Boeing, Bombardier),
Latécoère intervient dans tous les segments de l’aéronautique (avions commerciaux, régionaux, d’affaires et militaires), dans trois
domaines d’activités :
- Aérostructure Industrie (58% du CA) : tronçons de fuselage et portes.
- Aérostructure Services (14% du CA) : études, calcul et définition de produits industriels - conception, réalisation et
maintenance d’outillages et machines spéciales.
- Systèmes d’Interconnexion (28% du CA) : câblage, meubles électriques et équipements embarqués.
Au 31 décembre 2015, le chiffre d'affaires consolidé est de 712,4 M€ et le portefeuille de commandes, sur la base d’une parité €/$
de 1,35, s’élève à 2,6 Mds €.
Latécoère, société anonyme au capital de 186 694 330 € divisé en 93 347 165 actions d’un nominal de 2 €, est cotée sur Euronext
Paris - Compartiment B. Codes ISIN : FR0000032278 - Reuters : LAEP.PA - Bloomberg : LAT.FP
CONTACTS
Olivier Regnard / Directeur Général Délégué Corinne Puissant / Relations Investisseurs
Tel. : 05 61 58 77 00 Tel. : 01 53 67 36 77 - cpuissant@actus.fr
olivier.regnard@latecoere.fr Anne-Catherine Bonjour / Relations Presse
Tel. : 01 53 67 36 93 - acbonjour@actus.fr



08.03.2016 LATECOERE RESULTATS ANNUELS 2015

28.10.2015 LATECOERE Un chiffre d'affaires en hausse de 9,3% sur les 9 premiers mois de l'année 2015 (+1,6% à taux de change constant)

Télécharger ce communiqué au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-41879-Communique-CA-Q3-2015_VDEFb.pdf


      1er semestre     3ème trimestre     Cumul à fin septembre
 (en M€)     2015     2014      Var. (%)     2015     2014      Var. (%)     2015     2014      Var. (%)
                                                       
 Aérostructure     262,2     223,9     17,1%     116,1     115,7     0,3%     378,3     339,7     11,4%
 - Aérostructure Industrie     216,1     176,5     22,5%     92,9     94,0     -1,1%     309,1     270,5     14,3%
 - Aérostructure Services     46,1     47,5     -2,9%     23,2     21,7     6,7%     69,3     69,2     0,1%
 Systèmes d'interconnexion     98,0     97,5     0,5%     45,8     40,4     13,4%     143,8     137,9     4,3%
 Chiffre d'affaires total     360,2     321,4     12,1%     161,9     156,1     3,7%     522,1     477,5     9,3%


Une croissance de 1,6% à taux de change constant sur les neuf premiers mois de l'année 2015.

Au 30 septembre 2015, le chiffre d'affaires du Groupe Latécoère s'établit à 522,1 M€, en progression de 45 M€ (+9,3%) par rapport au 30 septembre 2014. Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires du Groupe a bénéficié d'un effet de change positif de 37 M€ lié à l'appréciation significative du dollar sur la part naturellement couverte par des achats réalisés dans la même devise. Cette appréciation est par conséquent sans effet sur le résultat opérationnel courant.

À taux de change constant, la croissance cumulée depuis le 1er janvier 2015 ressort à 1,6%,  et s'inscrit dans l'objectif de croissance moyenne annuelle visé dans le cadre du plan Boost 2014-2016. Les annonces récentes de décalages ou de baisses de cadence notamment sur l'A330 ont impacté le Groupe en 2015 avant que la montée en puissance des nouvelles versions/programmes ne prenne le relais (A350, A320 Neo...).

La moindre croissance du chiffre d'affaires du Groupe résulte principalement de l'activité Aérostructure. En effet, le dynamisme de cette activité était quasi-intégralement porté par l'augmentation des cadences du B787 qui se rapprochent de leur rythme de croisière après la très forte progression enregistrée en 2014 et début 2015. Le chiffre d'affaires des autres programmes auxquels est exposée l'activité Aérostructure reste quasiment stable. La baisse des cadences de l'A330 qui passe de 10 avions par mois en 2014 à 6 avions par mois mi 2015 pèsera sur l'Aérostructure au quatrième trimestre 2015.

L'activité Systèmes d'Interconnexion enregistre une croissance de 13,4% (7% à taux de change constant) sur le seul troisième trimestre 2015 du fait de l'augmentation des cadences sur l'A350. Cette croissance compense partiellement un premier trimestre marqué par un effet de base défavorable lié à la fin des travaux de développement sur l'A350 et la bonne tenue en 2014 des activités câblage liée au lancement de nouvelles têtes de version sur l'A380.
En cumulé à fin septembre 2015, le chiffre d'affaires ressort néanmoins toujours en recul de 2,2% à taux de change constant.

Dans un contexte de marché Ingénierie toujours très concurrentiel en l'absence de nouveaux programmes, la branche Aérostructure Services a réussi à maintenir son niveau d'activité à 69,3 M€ (+0,1% à taux de change constant). Par ailleurs, du fait d'une bonne dynamique commerciale, l'activité Aérostructure Services a remporté un certain nombre de contrats au cours du troisième trimestre notamment avec la fourniture d'outillage dans le cadre de l'augmentation des cadences de l'A320, ce qui permet d'afficher une croissance de 6,7% par rapport au troisième trimestre 2014 (6,7% à taux de change constant).

Les évolutions du marché justifient les initiatives lancées par le Groupe en matière commerciale visant à la fois à diversifier progressivement sa base clients et à être plus présent dans les activités liées au parc croissant d'avions en service.

L'activité sur les neuf premiers mois de l'année confirme le redressement entamé de la rentabilité des activités Aérostructure qui compense une moindre performance des autres activités en raison, d'une part, de l'impact de la baisse des cadences (Systèmes d'interconnexion), et d'autre part, d'un environnement prix toujours très compétitif (Ingénierie).

A propos de Latécoère
Groupe international partenaire de « rang 1 » des grands avionneurs mondiaux (Airbus, Embraer, Dassault, Boeing, Bombardier), Latécoère intervient dans tous les segments de l'aéronautique (avions commerciaux, régionaux, d'affaires et militaires), dans trois domaines d'activités :

    Aérostructure Industrie (57% du CA) : tronçons de fuselage et portes.
    Aérostructure Services (15% du CA) : études, calcul et définition de produits industriels - conception, réalisation et maintenance d'outillages et machines spéciales.
    Systèmes d'Interconnexion (28% du CA) : câblage, meubles électriques et équipements embarqués.

Le Groupe employait au 31 décembre 2014, 4 815 personnes dans 10 pays différents.

Son chiffre d'affaires consolidé pour 2014 est de 664,1 M€ et le portefeuille de commandes, sur la base d'une parité €/$ de 1,35, s'élève à 2,62 Mds € au 30 juin 2015.

Latécoère, société anonyme au capital de 186 694 330 € divisé en 93 347 165 actions d'un nominal de 2 €, est cotée sur Euronext Paris - Compartiment C. Codes ISIN : FR0000032278 - Reuters : LAEP.PA - Bloomberg : LAT.FP

CONTACTS
GROUPE LATECOERE
Olivier Regnard / Directeur Général Délégué
Tel. : 05 61 58 77 00
olivier.regnard@latecoere.fr     ACTUS finance & communication
Corinne Puissant / Relations Investisseurs
Tel. : 01 53 67 36 77 - cpuissant@actus.fr
Anne-Catherine Bonjour / Relations Presse
Tel. : 01 53 67 36 93 - acbonjour@actus.fr

Contactez-nous

Copyright © 2000-2015 Actusnews ®.
Tous droits réservés.

Source  Latecoere.fr

Copyright  2016  Ernstrade.com