Accueil Ernstrade Bourse Actualite Stock

CODE FR0000121253 - RUI Indice: NEXT 150

Rubis SA (anc. Rubis & Cie SCA) distribue du butane et du propane, et assure le stockage en vrac de produits liquides comme le pétrole, les produits chimiques, les produits agricoles et les engrais, dans les régions de Rouen et de Dunkerque. La société, issue de la fusion-absorbtion avec sa filiale Compagnie de Penhoet, en 1992, n'a eu qu'une activité financière jusqu'en 1993. Coté en bourse depuis 1995, le groupe se compose, outre la société-mère, de 14 filiales en France et 1 en Italie. La distribution de propane et de butane assuraient 67% du chiffre d'affaires 1998, les 33% restants provenant des services de stockage.

http://www.rubis.fr/


09.11.2017 Rubis  CHIFFRE D’AFFAIRES DU TROISIÈME TRIMESTRE 2017 (PDF)
CHIFFRE D’AFFAIRES : + 36 %
VOLUME GLOBAL D’ACTIVITÉ : + 28 %
Le troisième trimestre 2017 a connu un bon développement avec un volume global d’activité en progression de
28 %, dont + 5 % à structure constante :
- Rubis Énergie affiche un volume d’activité en hausse de 32 %, intégrant les activités de distribution de
fiouls acquises en Haïti (mai 2017) et à Madagascar (juillet 2017). À structure constante, la croissance
atteint 3 % ;
- Rubis Support et Services, comprenant la Sara (raffinerie des Antilles) et l’ensemble des activités de
shipping et négoce, a généré un chiffre d’affaires de 253 M€ avec une activité soutenue (+ 60 %) ;
- Rubis Terminal enregistre une progression des recettes de stockage du périmètre sous gestion de 13 %
(ensemble des dépôts pris à 100 %), dont + 5 % en France et + 30 % hors France.
Dans une période marquée par une forte hausse des cotations de produits pétroliers (propane : + 51 %), le
Groupe a réussi à maintenir ses marges unitaires
 
13.03.2017 RUBIS RÉSULTATS ANNUELS 2016
POURSUITE DE LA CROISSANCE
RÉSULTAT NET : + 22 %
CROISSANCE DU DIVIDENDE DE 11 % À 2,68 €

Le Collège de la Gérance s’est réuni le 10 mars et a arrêté les comptes de l’exercice 2016 ; ces comptes ont été approuvés par le Conseil de Surveillance du 13 mars 2017. Un rapport avec une certification sans réserve est en cours d’émission par les Commissaires aux comptes.
L’année 2016 a été caractérisée par une bonne croissance de l’activité globale en volumes (+ 15 %) permettant de générer une excellente performance du résultat net part du Groupe : + 22 % à 208 M€.

(en M€) 2015 2016 Variation
Chiffre d'affaires 2 913 3 004 3 %
Résultat Brut d'Exploitation (RBE) 345 411 19 %
Résultat Opérationnel Courant (ROC), dont 240 300 25 %
Rubis Énergie 155 192 24 %
Rubis Support et Services 48 69 43 %
Rubis Terminal 49 51 4 %
Résultat net part du Groupe 170 208 22 %
Capacité d'autofinancement 261 326 25 %
Investissements industriels 143 163 -
Bénéfice par action dilué 4,06 4,64 14 %
Dividende par action* 2,42 2,68 11 %
* Montant proposé à l’AGM du 8 juin 2017
Note : l’affectation des activités entre les secteurs Rubis Energie et Rubis Support et Services a été modifiée sur
l’exercice 2015. Le tableau ci-dessus tient compte de cet ajustement.

Les résultats sont tirés par Rubis Énergie (activité de distribution de produits pétroliers), grâce à des volumes en hausse de 17 % (+ 5 % à périmètre constant). Au total, le ROC de Rubis Énergie s’élève à 192 M€, en augmentation de 24 % (+ 9 % à périmètre constant).
L’activité Support et Services, comprenant la Sara (raffinerie des Antilles) et l’ensemble des activités de shipping, négoce et services, affiche un ROC de 69 M€, en hausse de 43 % (+ 19 % à périmètre constant). L’intégration globale de la Sara ainsi que la forte croissance des activités de négoce réalisées dans les Caraïbes expliquent l’excellente performance du pôle.
Rubis Terminal enregistre une croissance globale de ses recettes de 5 %, tirée par l’international
(+ 11 %). La branche a poursuivi sa politique d’extension de capacités en pétrochimie (zone ARA) et
en pétrole (nouveaux contrats de stockage stratégique en France). En intégrant la contribution des
sociétés mises en équivalence (Anvers et Turquie), le ROC atteint 63 M€ en progression de 8 %
(contre + 4 % en données publiées).
Les investissements industriels du Groupe s’élèvent à 163 M€, auxquels s’ajoutent 27 M€
d’acquisitions nettes des filiales.
La structure financière consolidée au terme de l’exercice demeure particulièrement solide, avec un
ratio de dette rapportée au résultat brut d’exploitation de 0,6 permettant d’envisager de nouvelles
acquisitions.
L’excellente qualité des résultats permettra de proposer, lors de la prochaine Assemblée Générale
des actionnaires, le versement d’un dividende unitaire en hausse de 11 %, à 2,68 €, en ligne avec sa
croissance historique.
2/3
RUBIS ÉNERGIE : Distribution de produits pétroliers
L’activité en volumes de Rubis Énergie a enregistré une progression de 17 % (+ 5 % à périmètre
constant). La croissance globale des volumes conjuguée à l’effet positif du redéploiement en Afrique
du Sud et aux croissances de périmètre (apports des acquisitions réalisées en 2015, notamment la
Réunion), a permis de générer des résultats en forte hausse avec un ROC à 192 M€ (+ 24 %). À
périmètre constant, la croissance du ROC atteint + 9 %.
L’évolution de la branche Rubis Énergie par zone géographique s’analyse ainsi :
- la zone Europe enregistre des volumes stables malgré des conditions climatiques particulièrement défavorables sur l’hiver 2016. La stabilité du RBE (- 1 %) reflète la réalité économique de la performance tandis que la croissance du ROC à + 15 % s’explique par des effets de provisions (reprises) réparties sur différentes filiales ;
- la zone Caraïbes affiche sur la période des volumes en augmentation de 9 %, (1,6 million de m3
) tirés par la bonne tenue de l’économie américaine avec ses effets positifs sur le tourisme et les gains de pouvoir d’achat liés à la forte baisse des prix de l’énergie. Le ROC, en retrait de 5 % (effets du cyclone Matthew, problème d’approvisionnement qualité-produits à la Jamaïque perturbant l’ensemble des opérateurs, transfert de l’activité aviation aux îles Caïmans) doit s’apprécier par rapport à un contexte de marge particulièrement favorable en 2015
- enfin, la bonne progression des résultats de la zone Afrique (ROC : + 90 %), qui enregistre une croissance des volumes de 65 % à 907 000 m3 , s’explique tant par la performance du périmètre historique (Afrique du Sud, Maroc, Madagascar), que par les nouveaux périmètres acquis mi-2015, notamment SRPP et Djibouti. L’activité bitumes en Afrique (Eres) a été pénalisée par l’ajustement économique sévère que traverse le Nigéria avec notamment une forte dépréciation de la monnaie locale.
D’une façon générale, la performance 2016 doit s’apprécier au regard des résultats historiquement élevés de 2015, qui avaient bénéficié pleinement de la configuration des prix se traduisant par une hausse exceptionnelle des marges unitaires de 15 %.

RUBIS SUPPORT ET SERVICES : Activité de raffinage, de shipping et de négoce-approvisionnement
Ce sous-ensemble regroupe les outils d’approvisionnement de Rubis Énergie en produits pétroliers.
Le ROC de Rubis Support et Services atteint 69 M€ (+ 43 %) :
- les résultats de la Sara (participation de 71 % dans la raffinerie des Antilles) désormais intégrée globalement, sont comptabilisés selon l’application du décret et sont stables par rapport à 2015 ;
- la contribution du négoce-approvisionnement-shipping est en forte augmentation à 39 M€, avec notamment une forte croissance de l’activité négoce de produits pétroliers et une meilleure contribution du shipping (12 navires affrétés ou en pleine propriété). Au total en 2016, 1,3 million de m3 ont été négociés au sein de la branche ;
- le négoce-approvisionnement de bitumes a présenté moins d’opportunités en 2016 compte tenu de la configuration des prix entre les zones Amérique-Europe-Asie entraînant un recul de sa contribution. À terme, la stratégie d’Eres consiste à diversifier ses approvisionnements tout en sécurisant par des alliances ou joint-ventures des débouchés en distribution finale.

RUBIS TERMINAL : Stockage de produits liquides
L’activité stockage fait apparaître en données publiées une progression des recettes de 2 %.
Cependant, en prenant en considération la totalité des actifs du périmètre (intégrant les sociétés mises en équivalence), les facturations stockage ont progressé de 5 % à 181,2 M€ se répartissant comme suit :
• Stockage France (+ 2 %) :
- l’activité pétrole, qui représente 76 % des facturations France, enregistre une croissance de 4 %, dans un contexte où la consommation de produits pétroliers en France était en léger retrait (- 0,6 %),
- l’ensemble des autres produits, qui représentent 1/4 des recettes est globalement stable ;
• Hors France (+ 11 %) :
- la hausse des recettes de 8 % des dépôts en Europe du Nord traduit une forte avance sur le dépôt d’Anvers grâce à de nouveaux contrats, alors que les recettes du dépôt de Rotterdam subissaient l’effet de réallocation de contrats spot en contrats à moyen terme. Les deux dépôts ont procédé à des extensions de capacités sur l’exercice (à Rotterdam, 80 % des nouvelles capacités construites en 2016 sont désormais réservées),
- la Turquie, qui affiche une augmentation des recettes de 14 %, a connu un début d’année marqué par une bonne activité traders alors que la fin d’exercice était marquée par un renversement de tendance du côté traders et une reprise de l’activité à destination de l’Irak (Kurdistan).
Le ROC publié est en progression de 4 % à 54 M€. En intégrant la quote-part du résultat de sociétés mises en équivalence (Anvers et Turquie), le ROC progresse de 8 % :
- le stockage France est en progression de 9 %, avec une contribution positive du négoce ;
- les sites de Rotterdam et d’Anvers sont en retrait de 10 % (hors exceptionnels 2015) en raison de charges liées à la mise en service de nouvelles capacités sur le site de Rotterdam (35 000 m3)
- enfin, le dépôt de Ceyhan enregistre une forte croissance de sa contribution à 6,4 M€ (+ 29 %), grâce au réajustement des tarifs, une bonne activité traders sur une bonne partie de l’année et le retour en fin d’exercice du transit de fioul vers le Kurdistan.

PERSPECTIVES
Le Groupe est confiant dans sa capacité à continuer de générer de la croissance organique et à poursuivre sa politique d’acquisitions.
Prochain rendez-vous :
Chiffre d’affaires du 1er trimestre le 9 mai 2017 (après Bourse)

Contact Presse Contact Analystes
PUBLICIS CONSULTANTS – Aurélie GABRIELI RUBIS – Bruno KRIEF
Tél : 01 44 82 48 33 Tél : 01 44 17 95 95


20.02.2017 RUBIS ACQUIERT LE LEADER DE LA DISTRIBUTION DE PRODUITS PÉTROLIERS EN HAÏTI
Rubis a signé un accord pour le rachat de l'intégralité des actions de Dinasa et de sa filiale Sodigaz, premiers distributeurs de produits pétroliers en Haïti.
Avec 600 000 m3 distribués, Dinasa, premier réseau de stations-service du pays (125 stations), opère sous la marque NATIONAL et bénéficie d’une présence sur tous les segments de l’offre de produits pétroliers, avec une position de leader en aviation, GPL, fioul commercial et lubrifiants. La société dispose d’un outil logistique d’importation stratégique et autonome (stockage, accès maritimes).
Dinasa réunit les principaux critères stratégiques recherchés par Rubis en distribution : une position de leader sur un marché de niches associée au contrôle de sa logistique d’approvisionnement.
Les volumes de vente de Dinasa représentent un accroissement de plus de 35 % de l'activité de Rubis Énergie dans la zone Caraïbes et ne manqueront pas de générer en perspective des leviers d’approvisionnement (densification du négoce dans la zone associée à des économies d’échelle en shipping).
Au cours de l’exercice clôturé le 30 septembre 2016, le groupe Dinasa a généré un résultat brut d’exploitation (RBE/EBITDA) de 40,4 millions d’euros.
L’acquisition définitive est programmée au cours du 2e trimestre 2017.
Prochain rendez-vous :
Résultats annuels 2016 le 13 mars 2017 (après Bourse)
Rubis ne garantit en aucun cas l'exactitude, la précision ou l'exhaustivité des informations et décline toute responsabilité quant au contenu du site et à l'utilisation qui pourrait en être faite par quiconque


08.09.2016 RUBIS : PERFORMANCE ROBUSTE - RÉSULTAT NET : + 31 %


8 septembre 2016

Le Conseil de Surveillance de Rubis, qui s'est tenu le 8 septembre, a approuvé les comptes arrêtés au 30 juin 2016.

Le premier semestre 2016 a été caractérisé par une bonne croissance de l'activité globale en volumes, à + 23 % (+ 5 % à périmètre constant). Cette progression a permis au Groupe d'enregistrer un résultat net part du Groupe record de 104 M€, en hausse de 31 % (+ 10 % à périmètre constant).

CHIFFRES CLÉS PREMIER SEMESTRE 2016

Au 30 juin (en M€)    2015    2016    Variation
Chiffre d'affaires    1 297    1 453    + 12 %
Résultat Brut d'Exploitation    151     213     + 41 %
Résultat Opérationnel Courant, dont    111     160     + 44 %
  Rubis Energie - Activité Distribution    81     112     + 38 %
  Activité Support et Services      16       33     + 105 %
  Activité Stockage      23       24     + 5 %
Résultat net part du Groupe      80      104     + 31 %
Capacité d'autofinancement      113       165     + 45 %
Investissements industriels      64       76     -
  

Les résultats sont tirés par Rubis Énergie (activité de distribution de produits pétroliers) qui bénéficie de volumes en hausse de 28 % grâce à l'intégration de nouveaux périmètres en Afrique (bitumes et fiouls) et d'excellentes performances commerciales sur son périmètre historique (+ 5 %), malgré une mauvaise saison d'hiver en Europe.

Au total, le ROC de Rubis Énergie augmente de 38 % (+ 11 % à périmètre constant).

Rubis Support et Services, qui regroupe désormais les activités de raffinage (Sara) et de logistique-approvisionnement (shipping, trading), double son résultat à 33 M€ (ROC : + 105 %), avec une contribution stable de la Sara (à périmètre constant), une contribution négoce-approvisionnement de fiouls en forte hausse dans la zone Caraïbes et l'intégration de l'activité négoce-shipping de bitumes.

Rubis Terminal affiche un ROC en croissance de 5 %, avec une bonne contribution du stockage de produits pétroliers en France dans un contexte de stabilité des consommations. En intégrant la contribution en ROC des sociétés mises en équivalence (Anvers et Turquie), la progression s'élève à 7 %.

Les investissements de 76 M€ accompagnent la croissance des parts de marché et intègrent la maintenance, des extensions de capacités de stockage en France et à Rotterdam et des installations d'unités d'avitaillement aéroportuaire dans les Caraïbes.

Les fonds propres totaux s'élèvent à 1 799 M€, faisant ressortir une structure financière solide (dette nette : 282 M€). Le Groupe dispose, par ailleurs, de lignes de crédits confirmées et de lignes de capital disponibles pour financer de nouveaux développements.

RUBIS ÉNERGIE : Distribution de produits pétroliers

L'activité en volumes de Rubis Énergie bien qu'impactée par une saison d'hiver défavorable en Europe (- 2 %) enregistre au total sur le semestre une croissance à périmètre constant de 5 %. La dynamique commerciale est restée soutenue dans les Caraïbes (+ 9 %), son plus gros marché.

Les volumes à périmètre réel ont enregistré une progression de 28 %. Les variations de périmètre sur la période comprennent principalement :  la SRPP (île de la Réunion) et Eres (bitumes en Afrique de l'Ouest).

La période a été marquée par la poursuite du recul des prix d'approvisionnement (- 27 %), offrant l'avantage d'un pouvoir d'achat accru au client final. La marge unitaire se stabilise après une forte hausse au premier semestre 2015.

ÉVOLUTION DES VOLUMES PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE
AU PREMIER SEMESTRE
(DISTRIBUTION FINALE)

en '000 m3    S1-2015    S1-2016    Variation    Variation à
Per. constant
  Europe    433    425    - 2 %    - 2 %
  Caraïbes    748    818    + 9 %    + 9 %
  Afrique    142    451    + 218 %    0 %
TOTAL    1 323    1 694    + 28 %    + 5 %
ÉVOLUTION DES VOLUMES PAR ZONE GEOGRAPHIQUE
AU DEUXIÈME TRIMESTRE
(DISTRIBUTION FINALE)

en '000 m3    T2-2015    T2-2016    Variation    Variation à
Per. constant
  Europe    186    194    + 4 %    + 4 %
  Caraïbes    371    415    +12 %    + 12 %
  Afrique    74    234    + 217 %    + 4 %
TOTAL    631    844    + 34 %    + 8 %
L'évolution du ROC de Rubis Énergie par zone géographique s'analyse ainsi :

zone Europe (ROC : + 8 %) : bonne performance malgré une saison d'hiver affectée par les conditions climatiques et un effet de base (2015) défavorable ;
zone Caraïbes (ROC : + 12 %) : une bonne croissance des volumes (+ 9 %) tirée par une conjoncture plus favorable et des gains de parts de marchés. Maintien des marges à un bon niveau ;
enfin, les résultats de la zone Afrique triplent (ROC : + 208 %) globalement avec les contributions positives des acquisitions (la Réunion et Eres). Le périmètre constant affiche une excellente performance à + 28 %.
RUBIS SUPPORT ET SERVICES : Activité de raffinage, de shipping et de négoce-approvisionnement

Le ROC de Rubis Support et Services atteint 33 M€ (+ 105 %) :

les résultats de la raffinerie Sara, désormais intégrée globalement, sont comptabilisés selon l'application du décret et sont stables par rapport à 2015 ;
la contribution du négoce-approvisionnement-shipping est en forte progression grâce à une activité intense en fiouls dans les Caraïbes et l'intégration de l'activité bitumes.
RUBIS TERMINAL : Stockage de produits liquides

L'activité de l'ensemble des dépôts (comprenant les filiales détenues à 50 % : Anvers et Delta Rubis) a progressé de 5 % en termes de recettes de stockage, à 86,6 M€ pour des trafics de 6,4 millions de tonnes.

L'activité pétrole France qui représente trois quarts des recettes France enregistre une croissance de 5 % dans un contexte de stabilité des livraisons globales de produits pétroliers. Les autres produits sont en léger retrait (- 3 %).

La zone Nord-Europe est en avance de 9 % bénéficiant d'un nouveau contrat fioul lourd à Rotterdam et du démarrage d'un contrat de transbord de gaz à Anvers.

Enfin, la Turquie a bénéficié d'un fort courant de recettes traders en fiouls grâce à la bonne tenue du contango. Au total les recettes du dépôt augmentent de 12 %.

Le ROC est en hausse de 5 % (+ 7 % en intégrant la quote-part des SME).

PERSPECTIVES

La progression attendue de l'activité et des résultats sur le second semestre devrait consolider la croissance sur l'ensemble de l'exercice 2016.

Prochain rendez-vous :
Chiffre d'affaires du 3e trimestre le 9 novembre 2016 (après Bourse)

Contact Presse    Contact Analystes
PUBLICIS CONSULTANTS - Aurélie GABRIELI    RUBIS - Bruno Krief
Tél : 01 44 82 48 33    Tél : 01 44 17 95 95

Source Rubis.fr

Copyright  2017   Ernstrade.com