Accueil Ernstrade Bourse Actualite Stock

plus500

CODE FR0000076655 - ATI

ACTIA® Group, groupe toulousain de dimension mondiale, est spécialisé dans les équipements électroniques à forte valeur ajoutée, destinés aux marchés porteurs des véhicules et des télécommunications.
Fort d’une stratégie axée sur l’innovation, la qualité et la compétitivité, ACTIA® Group est aujourd’hui leader du diagnostic automobile, des systèmes embarqués sur les marchés de niches de véhicules en petites et moyennes séries – Poids Lourds, bus et cars, véhicules spéciaux…- ainsi que de la transmissions hertzienne.
ACTIA® Group réunit deux divisions : la division Automotive et la division Telecom.
Au 31 décembre 2007, ACTIA® Group emploie plus de 2.300 collaborateurs répartis sur 15 pays dont plus de 430 travaillent en R&D au sein des bureaux d’études du groupe. Plus de 50% du Chiffre d’Affaires est réalisé à l’international.

http://www.actiagroup.com/



28/03/07 Resultats  2006 supérieurs aux objectifs
Forte hausse du résultat opérationnel : + 127 % à 4,67 M€
Retour à un résultat net positif de 1,68 M€
En M€ 2005 2006 Var.%
Chiffre d’affaires 217,57 222,10 + 2,1 %
Résultat opérationnel 2,06 4,67 + 127,0 %
Coût de l’endettement financier <3,03> <2,45> NS
Résultat net <1,56> 1,68 NS
Chiffres audités
Conformément aux attentes, l’activité a été particulièrement soutenue au 4ème trimestre, permettant au Groupe de conclure l’exercice sur une progression des ventes de 2,1%, à 222,10 M€. La branche Automotive a largement contribué à cette progression (+ 4,1%) et représente 83,2 % du CA consolidé. Le chiffre d’affaires réalisé par les filiales étrangères représente 40,5 % du chiffre d’affaires global.
Résultat opérationnel : 4,67 M€
L’arrivée de nouveaux produits et les efforts du Groupe dans la maîtrise des charges salariales (+ 2,9 %) et des charges externes (- 3,3 %) ont permis une nette amélioration de la rentabilité, le résultat opérationnel atteignant 4,67 M€.
Cette performance s’appuie sur la branche Automotive qui a multiplié par 3 son résultat opérationnel à 6,86 M€, sous l’effet de la montée en puissance des productions en série du chronotachygraphe, du portail télématique et de l’outil de diagnostic multimarque au 2ème semestre.
Malgré un très fort 4ème trimestre, la branche Télécommunications n’a pas complètement rattrapé le retard d’activité du 1er semestre et enregistre un résultat opérationnel de - 1,08 M€.
Le résultat opérationnel du Groupe représente désormais 2,1% du CA contre 0,9% en 2005.

27/09/06 Comptes semestriels 2006 ACTIELEC TECHNOLOGIES
En M€ 2005 2006
Chiffre d’affaires 106,9 103,0
Résultat opérationnel (0,8) (2,8)
Coût de l’endettement financier (1,5) (1,6)
Résultat net (3,2) (3,3)
Au cours du 1er semestre 2006,ACTIELEC TECHNOLOGIES a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 103,0 M€, en repli de 3,6 %, conforme à son plan de marche annuel. Le Groupe retrouve en effet un cycle plus traditionnel après deux exercices consécutifs marqués par un premier trimestre exceptionnellement élevé dans la branche AUTOMOTIVE.
Cette branche connaît donc une bonne tenue de son activité, conforme aux attentes du Groupe, malgré un chiffre d’affaires en léger recul de 3,2 % à 89,1 M€. Le chiffre d’affaires de la branche TELECOMMUNICATIONS ressort à 13,9 M€ (soit - 6,1 %), une évolution peu significative pour cette activité qui réalise traditionnellement plus de 60 % de son chiffre d’affaires au second semestre.
Le résultat opérationnel du Groupe s’établit à (2,8) M€ contre (0,8) M€ en 2005, en raison principalement de la baisse du résultat opérationnel de la branche AUTOMOTIVE qui s’établit à 0,5 M€ contre 3,3 M€ l’an dernier.

31/03/06 Résultats 2005 : une année de transition
En M€ 2004 IFRS 2005 IFRS
Chiffre d’affaires 227,7 217,6
Résultat opérationnel 8,3 2,0
Coût de l’endettement financier <3,1> <3,0>
Résultat net 6,0 <1,6>
L’exercice 2005 a enregistré un chiffre d’affaires à 217,6 M€ contre 227,7 M€ en 2004 et un résultat opérationnel de 2,0 M€ contre 8,3 M€. La branche AUTOMOTIVE représente 81,6 % du CA consolidé du Groupe et le chiffre d’affaires réalisé pour l’étranger ressort à 106,2 M€ (117,0 M€ en 2004). Année de transition avec le démarrage retardé de contrats significatifs, 2005 a permis au Groupe de mettre en place les adaptations nécessaires pour répondre aux évolutions du contexte stratégique de ses marchés.
AUTOMOTIVE : une année d’adaptation aux nouveaux enjeux Marquée par le report du chronotachygraphe, important relais de croissance, la branche AUTOMOTIVE a maintenu son activité à 177,5 M€ contre 177,8 M€ en 2004,grâce notamment à la bonne progression de l’outil de diagnostic multimarque (Multidi@g) et du tableau de bord pour bus et cars (Podium). La diminution du résultatopérationnel de la branche de 4,7 M€ en 2004 à 2,2 M€ en 2005 s’explique par :
> la vive pression des constructeurs de véhicules sur les prix et les coûts de création d’une nouvelle filiale pour la production de logiciels en Tunisie
> le coût de transfert de la production des moyennes et grandes séries en Tunisie et les agréments qualitéAutomobile et Aéronautique
> le démarrage de l’amortissement du chronotachygraphe à partir du 1er juillet 2005.
De plus, la montée en puissance des nouveaux contrats (automobile et aéronautique) n’a que partiellement compensé l’arrêt de certains contrats de sous-traitance à faible rentabilité.
Dans ce contexte, la branche AUTOMOTIVE, désormais adaptée aux nouveaux enjeux, impacte de 0,9 M€ le résultat net du Groupe.
Confirmation de l’impact des TELECOMMUNICATIONS
Avec une baisse du chiffre d’affaires de 20,2 % de 50,2 M€ en 2004 à 40,0 M€ en 2005, la branche TELECOMMUNICATIONS a réalisé un résultat opérationnel de 0,1 M€ contre 4,7 M€ l’année précédente.
La signature, en 2005, de l’important contrat dans le domaine des stations militaires a conduit, comme prévu, aux premiers travaux de R&D mais sans générer de chiffre d’affaires. Par ailleurs, le maintien des efforts de R&D dans les autres domaines ainsi que la réorganisation, aujourd’hui achevée, des sites provençaux ont impacté les comptes 2005. 
La contribution des TELECOMMUNICATIONS au résultat net est de 0,2 M€.
Perspectives 2006
Le Groupe envisage une reprise de la croissance de son chiffre d’affaires en 2006 de 4 à 6 %, soit entre 225 et
230 M€ avec :
> le démarrage effectif du chronotachygraphe à compter de mai 2006,
> le lancement d’un nouvel outil de diagnostic multimarque en avril 2006 sur le marché européen,
> la montée en puissance des tableaux de bord multiplexés Podium,
> le déploiement des produits tant Diagnostic que Systèmes Embarqués auprès des constructeurs de véhicules industriels.
La branche TELECOMMUNICATIONS, qui dispose d’un carnet de commandes élevé, devrait contribuer à  hauteur de 20 % au chiffre d’affaires consolidé, notamment par la progression des activités Broadcast (TNT) et Réseaux et la livraison des premiers prototypes des
nouvelles stations. 
Les actions menées en 2005, dont le renouvellement des contrats de sous-traitance, le transfert des moyennes et grandes séries et la création du bureau d’études à Tunis, devraient permettre au Groupe d’améliorer son niveau de rentabilité dès 2006.

Source Actielec.com

Copyright  2007 Ernstrade.com