Accueil Ernstrade Bourse Actualite Stock

CODE FR0010208488 -  CAC 40

GDF SUEZ inscrit la croissance responsable au coeur de ses métiers pour relever les grands enjeux énergétiques et environnementaux : répondre aux besoins en énergie, assurer la sécurité d’approvisionnement, lutter contre les changements climatiques et optimiser l’utilisation des ressources. Le Groupe propose des solutions performantes et innovantes aux particuliers, aux villes et aux entreprises en s’appuyant sur un portefeuille d’approvisionnement gazier diversifié, un parc de production électrique flexible et peu émetteur de CO2 et une expertise unique dans quatre secteurs clés : le gaz naturel liquéfié, les services à l’efficacité énergétique, la production indépendante d’électricité et les services à l’environnement. GDF SUEZ compte 215 000 collaborateurs dans le monde pour un chiffre d’affaires en 2010 de 84,5 milliards d’euros. Coté à Bruxelles, Luxembourg et Paris, le Groupe est représenté dans les principaux indices internationaux : CAC 40, BEL 20, DJ Stoxx 50, DJ Euro Stoxx 50, Euronext 100, FTSE Eurotop 100, MSCI Europe, ASPI Eurozone et ECPI Ethical Index EMU.

http://www.gdfsuez.com
SIÈGE SOCIAL GDF SUEZ
Tour T1 - 1 place Samuel de Champlain - Faubourg de l’Arche - 92930 Paris La Défense cedex - France
Tél : +33 (0)1 44 22 00 00


24.11.2014 LEME Engenharia, société du Groupe GDF SUEZ, va concevoir la plus grande centrale thermique biomasse d’Amérique Latine
LEME Engenharia et Bolt Energia viennent de signer un contrat pour le développement de Campo Grande BioEletricidade TPP, la plus grande centrale thermique biomasse d’Amérique Latine située à São Desidério dans l’Etat de Bahia, au Nord-Est du Brésil.
LEME Engenharia sera chargée de l’ingénierie du projet. Au total, 18 collaborateurs travailleront, à partir de novembre 2014 à la revue de conception qui devrait durer 12 mois. Ils seront également en charge de superviser le site, une mission qui débutera au premier semestre 2015 et durera deux ans et demi. Le projet, dont l’inauguration est attendue pour le second semestre 2017, devrait au total créer près de 700 emplois.
 
Pour Flavio Campos, CEO de LEME Engenharia, ce contrat renforce le choix stratégique de l’entreprise d’augmenter ses parts d’activité dans de nouveaux secteurs.

«Nous sommes connus pour notre expérience variée aussi bien dans les domaines de la production hydraulique, que de l’énergie thermale ou encore des systèmes et infrastructures électriques, mais nous recherchons également à être reconnus dans d’autres secteurs, et en particulier dans le secteur des énergies renouvelables. La possibilité de participer à un projet biomasse de cette envergure est une grande motivation pour continuer dans cette direction.»

LEME Engenharia est une des plus importantes sociétés de consulting en ingénierie sur les marchés de l’énergie et des infrastructures au Brésil. Avec un siège situé à Belo Horizonte, l’entreprise développe des projets dans les cinq régions brésiliennes ainsi que dans d’autres pays d’Amérique Latine.

GDF SUEZ au Brésil

GDF SUEZ au Brésil
Présent au Brésil depuis les années 1950, GDF SUEZ, qui emploie aujourd’hui plus de 2000 collaborateurs, a été pendant plusieurs années le plus important producteur privé d’énergie du pays et continue d’y renforcer sa présence. Le Groupe se développe principalement dans trois secteurs : la production et la vente d’électricité, l’ingénierie et le gaz naturel. En 2013, l’acquisition de la société brésilienne Emac a permis d’ajouter les services à l’énergie à ce portfolio.

A travers sa filiale, Tractabel Energia, le Groupe opère 22 centrales, qu’elles soient hydrauliques, éoliennes, biomasse, à gaz naturel ou à charbon. Aujourd’hui près de 85% des capacités installées de GDF SUEZ au Brésil proviennent de sources d’énergies renouvelables.

Le Groupe possède une puissance installée de 8,7 GW dans le pays. Une fois que toutes les installations seront opérationnelles, et en particulier le barrage de Jirau, la capacité totale de GDF SUEZ dépassera 12 GW, soit plus que les capacités du Groupe en Belgique.


29.10.2013 ITER : un consortium emmené par Cofely, Groupe GDF SUEZ, signe avec Fusion For Energy (F4E) un contrat de 530 millions d’euros

23.09. 2013 Appel d’offres éolien en mer : le développeur français Neoen Marine rejoint le consortium GDF SUEZ-EDP Renewables


GDF SUEZ et EDP Renewables viennent de signer un accord avec Neoen Marine en vue de répondre conjointement à l’appel d’offres pour la production d’électricité éolienne en mer1. Le consortium ainsi constitué se compose de GDF SUEZ (47%), EDP Renewables (43%), et Neoen Marine (10%).

Filiale détenue par le groupe Neoen (80%) – qui compte 200 MW d’actifs en exploitation et construction – et la Caisse des Dépôts (20%), Neoen Marine est spécialisée dans les énergies marines renouvelables. Depuis sa création en 2008, l’entreprise a investi plus de 6 millions d’euros dans le développement de projets sur les façades maritimes françaises de la Méditerranée, de l’Atlantique et de la Manche-Mer du Nord. Son expertise technique et environnementale lui a permis d’être retenue avec ses partenaires au sein d’un des consortiums sélectionnés au premier appel d’offres pour l’éolien en mer lancé par l’État français en 2011, pour la zone de Saint-Brieuc.

Neoen Marine apportera au consortium son expérience reconnue de développeur sur la zone de Yeu-Noirmoutier et sa connaissance des spécificités locales : analyse détaillée du littoral, prise en compte des usages existants, aspects techniques… Avec le soutien de son actionnaire, la Caisse des Dépôts, Neoen Marine vient également renforcer l’ancrage territorial déjà constitué par le consortium. GDF SUEZ et EDP Renewables possèdent, quant à eux, de fortes expertises dans les énergies renouvelables (36 000 MW en exploitation et près de 7 000 MW en construction dans le monde), la conduite de grands projets industriels et les travaux en mer. Dans l’éolien en mer, ils sont impliqués dans 19 projets représentant une puissance globale de plus de 5 000 MW.

GDF SUEZ, EDP Renewables et Neoen Marine souhaitent contribuer activement au développement de l’éolien en mer en France et à la structuration d’une véritable filière industrielle, au bénéfice de l’emploi et de la formation. Les partenaires ont l’ambition de proposer des projets performants et exemplaires, construits en lien avec les parties prenantes locales avec pour objectif de contribuer au développement du territoire sous toutes ses formes. Ces projets prévoient également un accompagnement des pêcheurs professionnels et des solutions concrètes en termes de respect de l’environnement local et de sécurité maritime.

Le consortium s’appuiera par ailleurs sur un partenariat industriel signé avec AREVA pour la conception et la fabrication d’éoliennes en mer. AREVA dispose d’un retour d’expérience unique dans ce domaine grâce à l’exploitation de turbines sur le champ marin d’Alpha Ventus (Mer du Nord) depuis 2009 et l’installation en cours de 600 MW de projets éoliens en mer.

1 Cet appel d’offres prévoit l’implantation de 1 000 MW éoliens à l’horizon 2020 en France sur les zones du Tréport (Haute-Normandie – 500 MW) et des îles d’Yeu et Noirmoutier (Pays-de-la-Loire – 500 MW). Les offres seront évaluées par l’Etat sur la base de critères techniques, financiers, industriels, sociaux et environnementaux. Elles devront être remises avant le 29 novembre prochain à la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), avant une décision du Gouvernement attendue en 2014.

17.12.2012 Création d'une joint venture au Canada : GDF SUEZ poursuit son programme d’optimisation d’actifs

05.12.2012 GDF SUEZ accélère sa transformation


29.06.2011 Dans le cadre de la nouvelle organisation de ses fonctions centrales, GDF SUEZ a procédé à de nouvelles nominations

29/06/2011 Electrabel a décidé de se retirer du Conseil d'administration d'Eandis et de limiter drastiquement ses droits de vote au sein des intercommunales gestionnaires de réseaux de distribution en Région flamande

06.06.2011 GDF SUEZ vend ses actifs de distribution de gaz naturel en Italie

16.09.2010 GDF SUEZ et ACEA signent un accord sur leur partenariat dans le domaine de l'énergie 

12/09/06 Gaz de France : Résultats du 1er semestre 2006 ?? Très forte progression des résultats portés par l’international 

15/02/06 Le Groupe Gaz de France a réalisé un chiffre d’affaires consolidé pour le quatrième trimestre 2005 de 7 927 millions d’euros, en hausse de 37% (29% à périmètre comparable) par rapport à la même période en 2004
09/11/05 Le Groupe Gaz de France a réalisé un chiffre d’affaires consolidé pour le troisième trimestre 2005 de 3 378 millions d’euros, en hausse de 33 % (26 % à périmètre constant)
21/09/05GAZ DE FRANCE - RESULTATS SEMESTRIELS 2005 Hausse de plus de 13 % du résultat net à 1 185 millions d’euros
15/09/05 Gaz de France devient opérateur dans l’amont égyptien
25/08/05 Démarrage de la production du champ Munro au large des côtes britanniques 
08/08/05 Chiffre d’affaires consolidé du premier semestre 2005 : + 19%

Copyright  2014  Ernstrade.com