Accueil Ernstrade Bourse Actualite Stock
plus500

CODE FR0000121261 - ML  Indices: CAC 40 - SBF 120 - SBF 250 - DJ Stoxx Auto

Présent dans plus de 170 pays, le groupe Michelin est l'un des premiers producteurs mondiaux de pneumatiques. Avec plus de 115 000 salariés sur tous les continents et de 69 sites de production dans 19 pays, Michelin est un acteur global présent sur tous les marchés du pneu. Le groupe Michelin développe une stratégie de croissance mondiale, rentable, durable et ciblée, s'appuyant sur l'avance technologique et l'innovation, la qualité et la performance de produits et de services promus par des marques fortes et dont les bénéfices sont clairement reconnus par les clients.

http://www.michelin.com


19.10.2017 Michelin INFORMATION FINANCIÈRE AU 30 SEPTEMBRE 2017
 mois 2017 : Ventes nettes de 16,4 milliards d’€, en progrès de 6,0 %, grâce à la hausse des volumes et au pilotage efficace des prix.
Guidance 2017 confirmée, en ligne avec les Ambitions 2020
Environnement de marchés de pneumatiques en ligne avec le deuxième trimestre :
Demande bien orientée en Première monte dans tous les segments
Marchés Remplacement en léger retrait dans les zones matures
Poursuite du rebond de la demande de pneus Mining
Volume à fin septembre en augmentation de 2,8 %, tiré par les achats anticipés de la distribution au premier trimestre, par la reprise du segment Mining tout au long des 9 mois 2017 et par le retour à la normale du niveau des stocks de la distribution
Contribution, à hauteur de 0,6 %, de la croissance externe du Groupe
Forte accélération au 3ème trimestre (+ 5,0 %) de l’effet Prix-mix, permettant d’atteindre + 2,6 % sur 9 mois, grâce à :
La mise en œuvre de l’ensemble des hausses de prix annoncées
L’effet mix favorable, lié en particulier à la progression de 21% des volumes sur le segment Premium 18 pouces et plus.
Effet parités négatif de 3,7 % au 3ème trimestre et neutre à fin septembre
Guidance 2017 confirmée
Sur la fin de l’année 2017 et indépendamment des conditions hivernales à venir, les marchés de remplacement devraient retrouver progressivement leur tendance de long terme. La demande en première monte devrait rester bien orientée en Poids lourd, Génie civil et Agricole, l’activité Tourisme camionnette présentant une croissance moindre. Les ventes de pneumatiques pour les compagnies minières, qui avaient rebondi dès la fin de 2016, resteront dynamiques.
Au second semestre, comme annoncé, l’effet prix-mix net des matières premières devrait être positif, avec un impact annuel de la hausse des matières premières estimé à ce jour à environ - 800 millions d’€.
Pour l’ensemble de l’année 2017, Michelin confirme ses objectifs de croissance des volumes en ligne avec l’évolution mondiale des marchés, de résultat opérationnel sur activités courantes supérieur à celui de 2016, hors effet de change évalué aujourd’hui entre - 110 et - 120 millions d’euros, et de génération d’un cash flow libre structurel supérieur à 900 millions d’€.


20.12.2016 ACQUISITION RESTAURANTES.COM
Michelin conforte sa position de leader européen de la réservation en ligne de restaurants avec l’acquisition de Restaurantes.com
 
Michelin annonce aujourd’hui l’acquisition de la société Restaurantes.com, leader en Espagne sur le marché de la réservation en ligne de restaurants avec plus de 5 000 établissements équipés de ses solutions et plus de 700 000 couverts réservés en 2015.
Michelin a déjà acquis la société Bookatable en janvier 2016 ce qui lui a permis d’accélérer son développement dans le domaine de la réservation en ligne de restaurants en augmentant sa présence dans de nombreux pays européens et une accélération du développement de sa plateforme technologique.
Avec l’acquisition de cette société espagnole dont le siège est à Madrid, Michelin étend son offre dans un nouveau marché à fort potentiel. Les clients espagnols bénéficieront ainsi de l’expertise de Michelin à travers une offre de services globale et de qualité.
L’acquisition de Restaurantes.com s’inscrit dans la volonté de Michelin, acteur de la mobilité depuis sa création, de proposer à l’ensemble de ses clients une expérience unique de mobilité à travers des produits et des services à très forte valeur ajoutée, et d’accompagner les restaurateurs dans le développement de leur business en leur proposant de nouvelles solutions.


14.06.2016 LE GROUPE MICHELIN INVESTIT DANS E DAI BO, UN SERVICE DE VOITURIER EN CHINE
Dans le cadre de son programme d’incubation, dans le but de renforcer ses services et d’accompagner sa stratégie de croissance dans la région, Michelin signe aujourd’hui un partenariat avec e Dai Bo, start-up chinoise proposant des services de voiturier dans toute la Chine, via une plateforme numérique.
Se garer est un problème considérable pour les automobilistes en Chine, où le nombre de voitures croît plus rapidement que les espaces dédiés au stationnement. Déjà en activité dans la plupart des grands aéroports, e Dai Bo commence à développer sa présence dans le cœur de grandes métropoles telles que Pékin et Shanghai où la demande de stationnement est très élevée.
Avec cet investissement stratégique, non seulement nous allons obtenir un financement et un soutien de la part de Michelin, mais nous allons aussi être plus à même de proposer des services d’entretien automobile haut de gamme à nos clients dans les aéroports comme dans les centres villes, grâce au réseau de distribution en pleine croissance TyrePlus.
Lv Ye, PDG de e Dai Bo
Dans le cadre de son offre de service, e Dai Bo a choisi TyrePlus comme fournisseur d’entretien automobile. Les clients qui utilisent le service de voiturier ont ainsi la possibilité de faire réviser leur véhicule, générant ainsi une activité dans le réseau Michelin, fort de ses 1 400 ateliers TyrePlus.
Au sujet de l’investissement, Philippe Barreaud, responsable de l’Incubateur Programme Office de Michelin en Asie, déclare :
Le besoin pour les services de voiturier est très fort  dans les villes chinoises et nous sommes convaincus que e Dai Bo est en bonne position pour devenir un leader de ce nouveau marché en pleine expansion. Les deux sociétés se sont engagées à créer de la valeur pour les automobilistes, e Dai Bo mettant à disposition sa plateforme numérique et ses services de voiturier de grande qualité, Michelin fournissant des possibilités d’entretien à chaque fois qu’un client confie son véhicule à e Dai Bo. Cette complémentarité est la clé de ce partenariat au service de nos clients.



06.06.2016 MICHELIN ANNONCE L’ACCÉLÉRATION DE SON PLAN DE COMPÉTITIVITÉ, AVEC UN OBJECTIF DE GAIN DE 1,2 MILLIARD D’€ ENTRE 2017 ET 2020
A l’occasion de la journée investisseurs et analystes organisée le 6 juin dans son Centre de technologies de Ladoux en France, Michelin annonce l’accélération de son plan de compétitivité avec un objectif de gain de 1,2 milliard d’€ entre 2017 et 2020, soit  300 millions d’€ par an, après un gain de l’ordre de 200 à 250 millions d’€ par an attendus sur la période 2012–2016.
Michelin vise une réduction accrue de ses frais généraux, de 500 à 550 millions d’€ sur la période, grâce à plusieurs leviers.
Compte tenu des prévisions de départ en retraite dont une partie ne sera pas renouvelée, la mise en œuvre de programmes de formation et de gestion des emplois permettra d’offrir de nouvelles opportunités de carrières et d’adapter les profils de compétences nécessaires pour le Groupe.
le Groupe poursuit la mise en place de nouveaux modes de fonctionnement et de systèmes d’information standards qui visent, d’une part, à réduire à l’horizon 2020 ses stocks et ses coûts annuels de l’ordre de 250 et 200 millions d’€ respectivement et, d’autre part, à assurer un meilleur service au client.
Enfin, l’initiative de simplification lancée fin 2015 bénéficiera à la fois aux entités du Groupe et à son organisation, en particulier avec l’élargissement des missions des centres de services partagés.
En parallèle, le coût des matières devrait baisser de 150 à 200 millions d’€ sur la même période, grâce à l’optimisation continue des matériaux utilisés et l’allègement des pneumatiques.
Enfin, concernant l’efficacité industrielle, les programmes d’amélioration mis en place depuis cinq ans vont se poursuivre :
L’augmentation des capacités de production dans les zones Asie, Amérique du Nord et Amérique du Sud;
La hausse des taux d’utilisation et la part toujours croissante des usines de taille supérieure à 100 000 tonnes par an dans la production du Groupe ;
Les signatures de contrats de progrès de réactivité et de productivité en Europe;
Le résultat des projets de productivité et de responsabilisation des équipes industrielles ;
les actions d’amélioration du service aux clients au sein des usines, élément clé de la croissance du Groupe.
De nouveaux leviers sont venus s’ajouter à ces programmes : une baisse de 30 % des coûts unitaires d’investissement grâce à des projets d’efficacité, la réorganisation de l’ingénierie et le management autonome de la performance et du progrès.
L’ensemble de ces mesures conduisent le Groupe à se fixer pour objectif une réduction des frais industriels de 450 à 500 millions d’€ entre 2017 et 2020.


Source Michelin

Copyright  2017   Ernstrade.com